UN PEU DE TOUT, du rire et du sérieux

peinture,dessin,gifs,voyage,actualité,philatélie,humour,photo.

1 mai 2015

la vieilliesse.

Classé dans : Vieillesse ennemie — claude alias legonepeint @ 3 h 00 min

vieillesse[1]

Petite explication prise sur Wikipédia.

La notion de vieillissement décrit une ou plusieurs modifications fonctionnelles diminuant progressivement l’aptitude d’un objet, d’une information ou d’un organisme à assurer ses fonctions. Dans le cas d’un organisme vivant, comme l’être humain, c’est le processus naturel ou exacerbé par divers stress subis in utero ou au long de la vie qui conduit le plus souvent cet organisme à ne plus assurer son équilibre physiologique, ce qui conduit cet organisme à la mort.

T-Vieillesse-kleur[1]

 

Mon petit mot.

Vieillir! ne semble pas si facile que cela. Pourtant nous sommes tous prêts à faire des sacrifices et pas des moindres! perte des dents, chute des cheveux, vue qui baisse, mauvaise audition, la peau se détériore, se flétrit, se couvre de toutes sortes de tâches, notre masse musculaire s’affaiblit, bref! nullement agréable et cependant nous l’acceptons avec une appréhension de tous les jours. Alors pourquoi? Deux catégories s’opposent, ceux qui contre vents et marées se sont fait une raison et qui se disent » tant qu’à faire de vieillir, autant se résigner, devenir vieux n’est qu’une étape de la vie, la dernière, alors cherchons à mettre à profit toute notre expérience acquise durant des décennies, bonne ou mauvaise, pour éduquer, enrichir les plus jeunes qui voudront bien écouter la voix de la raison »  Et il y a ceux qui ont un mal fou à oublier cette jeunesse comme si cet élixir d’un coup, disparaissait.

vieillir_4_CMJN[1]

La vieillesse est bonne conseillère, vieillir amène à la sagesse, prendre de l’âge c’est prendre de la hauteur, toutes ses citations ne valent pas pour tous les vieux, je connais personnellement des gens âgés qui sont, comme on dit, acariâtres, désagréables avec l’entourage, jaloux de tous et de toutes, méchants et menteurs, ceux-là, je pense, auront du mal à quitter notre monde le jour du grand voyage. D’autres, par contre, s’enorgueillissent de vieillir, trouvent enfin un repos bien mérité dans cette vieillesse inévitable et en font le partage, parfois même, avec ces vieux qui pensent que de vieillir est une maladie.

Jean-Jacques-Rousseau[1]

Le mot est lâché, maladie, mon avis personnel est que toutes et tous sommes amenées à cette inexorable traversée du temps qui passe sans se soucier de nous, non ce n’est pas une maladie, bien au contraire, certes, ce n’est pas agréable pour autant, mais on peut toujours se dire que pour une fois, nous sommes tous égaux, physiquement du moins, devant cette vieillesse implacable. Traverser le temps sans dommage, c’est-à-dire éviter le pire, les accidents de la route, les accidents sportifs, les accidents au travail, les agressions, les maladies, les voleurs de vie, ceux qui vous dépouillent de votre argent sans scrupules, qui vous prennent un être cher, qui profitent de votre crédulité, de votre gentillesse et qui font de vous un homme ou une femme blessé pour le reste de votre vie. Il y a aussi les bons moments, qui eux, vous font avancer à pas de géant! son premier permis à conduire,  sa première voiture, ses premières conquêtes amoureuses, l’heureuse élue, le mariage, les enfants, les sorties entre amis, les soirées belote coinche, les rendez-vous de famille chez les parents, oui, c’est cela traverser le temps.

vieillir_tue[1]

C’est pourquoi arrivé à un certain âge il faut savoir remuer tout cela dans sa tête et ne mixer que le mauvais pour ne garder que les bons moments, qui eux nous aideront à finir une vie souvent bien remplie, c’est loin d’être évident, car si les blessures se soignent, les cicatrices, elles, restent, et ne s’effaceront jamais, mais on peut les regarder comme des trophées,  c’est le privilège de l’âge, pour ma part j’ai de quoi remplir toute une pièce! Il y a aussi le fait de vieillir seul, même si l’on est un farouche solitaire, ce n’est pas vraiment une solution, l’isolement n’a rien de bon, tout du moins à perpétuité! Oui, je sais, même vieux, on se dispute encore et encore, pas d’accord pour ceci, pas d’accord pour cela, mais que serions-nous sans tous ses petits soucis quotidiens? Parler, discuter, rire ou pleurer, tenir une main, se promener, voyager, partager l’instant présent en se disant que demain sera un autre jour.

la-vieillesse-est-un-naufrage[1]

Les amis, la famille, sont aussi des éléments qui comptent pour garder une certaine sérénité sur le chemin de notre vieillesse, c’est peut-être même une des parties de notre vie la plus difficile à garder, car pendant des décennies on a gardé en nous des reproches que l’on n’a pas voulu exorciser sur le moment de peur de blesser ceux que l’on aime, il vaut mieux de temps en temps, voire régulièrement, se dire certaines vérités, même blessantes, mais surtout ne pas attendre, plus on attend plus cela empire, régler ses comptes à petites doses est la meilleure solution pour garder une belle harmonie avec ses amis et sa famille, mais cela ne vient pas toujours de vous et vieillir amène parfois à apprendre des choses qu’il aurait mieux valu ne pas entendre, ne pas lire, rester sur une trahison, un mensonge  mensonge[1] un aveu de dernière minute, une confession pour soi-disant partir en paix, car arriver à l’aube de notre vie il est parfois trop tard pour faire place à des vérités qui vont nous pourrir les derniers instants de notre existence, d’où la nécessité de se remettre en question régulièrement quitte à passer pour une grande gueule autant partir la tête vide de mensonges, sans regrets ni remords et se présenter devant l’éternel aussi nu que possible pour les plus croyants, quant aux autres, ma foi, ce sera pile ou face.

verite-ou-mensonge[1]

La retraite acquise après de longues années de travail, cette retraite qui fait des vieux de véritables investisseurs indispensables pour le pays, sans les retraités qui voyagent, qui travaillent bénévolement pour des associations à but non lucratif, qui s’occupent de leurs petits-enfants et parfois même encore de leurs propres enfants, et bien sans les retraités il n’y aurait plus d’économie dans le pays. Critiquer une génération comme la nôtre, enfants d’après-guerre, soixante-huitard, qui a pratiquement vécu les meilleurs moments de ce siècle, de la marche sur la lune à la première victoire de la France en coupe du monde de foot en passant de la télévision noir et blanc à la couleur, au numérique, au portable, ordinateur et autres gadgets,  venir nous reprocher les soi-disant trente glorieuses  alors que nous avons été gouvernés par beaucoup de guignols( à vous de faire le tri) c’est prendre les retraités des années 50, 60 pour des voleurs et ne pas tenir compte d’une certaine jeunesse actuelle qui se laisse carrément marcher dessus, qui se satisfait de tout et de rien,  ça! ça fait mal!!! aux vieux ringards que nous sommes!  Mais rassurer vous les retraités de demain, vous aurez, vous aussi, votre dose de critique de la part de vos enfants. C’est cela aussi, devenir vieux, voir, entendre et ne rien pouvoir dire. Surtout, jeunesse, n’oublie pas que les vieux ont eu ton âge.

ges%20de%20la%20vie-%20Huhu%20Lin[1]

Une question, vous sentez-vous plus jeune si vous vous faite appeler papi par vos petits-enfants? Moi, non! pépé choix[1]  me va comme un gant, comme tout le monde j’ai l’âge de mes artères et je ne m’en porte pas plus mal, ce serait pour moi comme un combat perdu d’avance que de refuser le grade de pépé, un échec sur le temps qui passe, après papi quoi d’autre? Papu, papo, pipo, popa, pupa, pourquoi pas? ridicule, c’est carrément stupide, c’est faire obstacle, faire entrave  à un inévitable vieillissement, changer une lettre et vous serez plus jeune! Grave!!!. D’un autre côté tant mieux pour moi, car nous sommes deux grands-pères dans notre famille encore en vie, un papi et un pépé et pour les petits-enfants s’est pratique, pas de confusion, ils savent de qui on parle.

i-love-pepe-meme-132465991020[1]

Partir avec ses souvenirs bons ou mauvais, ses regrets, ses remords poussent-ils  à la croyance? se mettons-nous à croire en quelque chose subitement à l’heure de notre mort? la peur du vide, la peur de devoir rendre des comptes à un dieu suprême, peur d’un enfer quelconque, ou partons-nous avec le sourire du juste la certitude d’un monde meilleur et mérité, la joie d’une vie bien remplie pleine de bonheur et la rencontre tant attendue avec notre créateur? De toutes les façons il faudra faire le grand saut! ça c’est une évidence, alors peut-être qu’il vaut mieux partir en paix, car quoique l’on dise personne n’est revenu d’entre les morts, sauf un pour les plus croyants, pour les indécis le doute subsiste, et pour les athées, les non-croyants une seule certitude, rien, il n’y a rien après la mort comme s’ils avaient, eux, fait le grand voyage. Voilà à quoi ressemble l’homme, croyant, indécis, athée, et nous vieillissons cependant tous ensemble sur cette planète, mais la question subsiste, sommes-nous vraiment prêts?

10917358_836786366377795_7025930628195282103_n[1]

Jacques Brel a dit un jour  » Mourir! la belle affaire, mais vieillir, ha! vieillir » que voulait-il dire? mourir serait une délivrance face au délabrement de la vieillesse? ou faut-il tout simplement apprendre à vieillir? se priver de tout pour gagner du temps, gagner quelques années de survie en arrêtant de bien manger, de boire de l’alcool, de fumer, de sortir trop tard, de bien prendre ses cachets, de se forcer à faire un sport que l’on a toujours détesté au risque de faire un infarctus?  Franchement pour ma part, le choix est cornélien! d’un côté l’envie de voir mes petits-enfants avoir 20 ans, de l’autre continuer une vie sans trop de privations. Qui est le plus égoïste des deux? celui qui veut vivre à tout prix en se privant de tout mais qui le fait surtout pour lui-même, ou celui qui choisit de finir sa vie comme elle a commencé, avec cependant, quelques concessions quand même, mais au risque de perdre quelques années de vie sans tricher sur ce qu’il est vraiment? Peut-être que les deux sont finalement des égoïstes.

En fait nous n’avons pas le choix, on ne se suicide pas de mal vieillir, c’est carrément grotesque! Il faut regarder la mort en face, attendre, subir jusqu’au bout, et parfois elle peut, si elle le veut, venir vous prendre subitement, être celle que l’on attendait pour quitter ce monde que l’on a assez vu, que l’on a trop embrassé, trop aimé, et qui a fini par nous fatiguer, nous décevoir, qui devient incontrôlable, laisser tout derrière soi, argent, souvenirs, enfants et petits-enfants, nos animaux de compagnie qui eux ne nous ont jamais abandonnés, regardés venir droit dans les yeux cette mort qui nous aura tant fait peur tout au long de notre vie et qui finalement, peut-être, n’est que le début d’autre chose.  Pouvoir enfin lui tendre les bras et dire à cette mort que l’on redoutait tant, « viens, je t’attends, ne me déçois pas, je t’ai si souvent maudit »

 

arwur07c[1]

La maison de retraite est-elle la solution pour bien vieillir? Pour certains enfants, oui, ils savent leurs parents à l’abri, protégés, surveillés, mais est-ce vraiment le bonheur pour les vieux? D’autres pensent que si les parents ont toute leur tête ils peuvent choisir eux-même leur fin de vie ce qui me semble une évidence. Vieillir chez soi est sûrement le moyen de se sentir encore en vie, autonome, même si tout se fait au ralenti, comme pour se vêtir, faire son ménage, cuisiner, faire ses courses, gérer ses comptes, se laver, mais aussi voyager, se balader, marcher, aller au cimetière voir la famille et les amis(es) qui nous ont quitté et qui nous manquent, avec dans la tête le frêle espoir de les retrouver un jour, et surtout rentrer à l’heure que l’on souhaite! Ne rendre de compte qu’à soi-même jusqu’au bout de cette aventure qu’aura été notre vie.

Alors! pas belle la vie?

13[1]

Pour Christiane et Claude.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Article à lire, Le monde 2015.

http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2015/06/23/vieillir-est-il-une-maladie/?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook

5 réponses à “la vieilliesse.”

  1. merci pour cette merveilleuse phrase qui résume tout !

  2. Hosting dit :

    La vieillesse arrive brusquement, comme la neige. Un matin, au réveil, on s’aperçoit que tout est blanc.

  3. bonjour, c’est sympa d’être venue sur mon blog me rendre visite, bien sur que la vie est belle malgré son lot de déception, certains enfants parfois en son une, mais la relève est là et c’est bien tout ce qui compte! pas de lien entre nous, Est-ce que cela te tente? bises à toi, Claude.

  4. booguie dit :

    Hello Claude
    sûrement qu’elle est belle la vie, vieillir à son rythme, sans être trop atteint par la maladie, se sentir aimé par les tout petits et un peu par les grands! savoir que quelque part une petite main se tend et se dire que oui avec ce que l’on sait, ce que l’on a vécue, ben mince, elle est bien belle la vie. bel après midi. et bonne semaine.y.

    Dernière publication sur Liberté d'expression. : La Collection de Niches.

  5. unpeudetao dit :

    Salut Gone !
    A te lire j’ai envie de vieillir, oui, pour atteindre la sagesse..Apparemment tout va bien ? De mon côté rien de spécial, nous nous sommes bien apprivoisés Gaïa et moi.
    J’espère que nous nous verrons bientôt et bises à toi et à ta Fenotte.
    ………………………………………………….
    Bonjour gone, merci pour ta réponse, effectivement ça va bien pour le moment grâce au soleil avouons le, pourvu que cela dure longtemps. content de voir que Gaïa s’assagit j’espère que nous nous verrons bientôt, en attendant prends soin de toi, bises gone,Claude.

    Dernière publication sur Contes, légendes, fables et histoires. Poêmes, textes et prières. : Pierre GIRAULD de NOLHAC : Madone de Botticelli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Videos-minute |
Livre de chevet |
humains |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | laurentcollet
| lemat
| aussois2008