UN PEU DE TOUT, du rire et du sérieux

peinture,dessin,gifs,voyage,actualité,philatélie,humour,photo.

31 mai 2010

les droits de l’homme

Classé dans : Droits de l'homme — claude alias legonepeint @ 11 h 08 min

souffrance21.jpg1623558_737053382981570_78637518_n[1]            004.jpg

blog1.gif

Pour mes petits enfants comme pour les vôtres .

Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

Déclaration des Droits de l’Homme en Société

Oui !oui ! encore et encore , mais cela fait du bien de lire et de relire ce genre de document à copier et à mettre sur vos blog !

Anonyme

Extrait des procès verbaux de l’Assemblée nationale, des 20, 21, 23, 24 et 26 août & premier Octobre 1789

 

Acceptée par le roi le 5 octobre 1789

Les Représentants du Peuple François, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solemnelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif pouvant à chaque instant être comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des Citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution, et au bonheur de tous.

En conséquence, l’Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Être Suprême, les droits suivants de l’Homme et du Citoyen.

lebarbierdichiarazionedeidirittidell27uomo1.jpg

Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 par le barbier .

Article premier.Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

I I.Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.


I I I.Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.


I V.La liberté consiste à faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société, la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.


V.La Loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n’est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas.


V I.La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.


V I I.Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu’elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout Citoyen appelé ou saisi en vertu de la Loi doit obéir à l’instant : il se rend coupable par la résistance.


V I I I.La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une Loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.


I X.Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne, doit être sévèrement réprimée par la Loi.


X.Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.


X I.La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi.


X I I.La garantie des droits de l’Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.


X I I I.Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable. Elle doit être également répartie entre tous les Citoyens, en raison de leurs facultés.

X I V.Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs Représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi et d’en déterminer la quotité, l’assiète, le recouvrement et la durée.


X V.La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.


X V I.Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.


X V I I.Les propriétés étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.

Extrait du Procès-Verbal de l’Assemblée Nationale, du Jeudi premier Octobre 1789.

L’Assemblée a arrêté que M. le Président se retirera devant le Roi, à l’effet de présenter à son acceptation la Déclaration des Droits.

Collationné conforme à l’original.

Signé, MOUNIER, Président ; le Vicomte de Mirabeau, Démeunier, Bureaux de Pusy, l’Év. de Nancy, Faydel, l’Abbé d’Eymar, Secrétaires.

 

0909191114381760544840941.gif

http://www.dailymotion.com/video/x2604y

poême de bluette staeger,et d’autres poètes.

Classé dans : Lecture — claude alias legonepeint @ 10 h 48 min

autumn - bandeau[1]

u6wro9us[1]

Petit texte trouvé sur le site “La magie des fractales”

|

“Artistes de tous pays, de toutes les couleurs,

communiquez votre passion à votre entourage et au plus grand nombre.

N’ayez pas honte de ce que vous faites

et, quel que soit le niveau technique de vos réalisations,

sachez que vous toucherez toujours quelqu’un.

Faites circuler l’art sous toutes ses formes

et vous participerez activement à la construction d’un nouveau Monde de gens Eveillés.

Utilisons internet pour développer une toile lumineuse autour de notre planète”.

………………………………………………………………………………

Poème : « Moi, je et nous voudrions… »


Installé dans un rutilant confort tendrement moelleux,
Je pense me la couler douce, sous de bons cieux,
Et satisfaire mes besoins et mes désirs jusqu’à la mort
Sans regarder ailleurs, centré sur mon propre décor.
.
Eh oui, j’en ai bavé pour m’acheter une petite maison,
Une voiture, une moto, un chien et des télévisions !
J’ai travaillé dur, alors, j’ai des droits de propriétaire
Et vous voudriez que je regarde, là-bas, la misère !
.
Nous voudrions que tu écoutes attentivement le vent
Qui « hurle » la douleur et les larmes des pauvres gens.
.
Je me suis offert une piscine avec un soleil artificiel,
Je n’invite pas qui veut à profiter de mes avoirs,
Ma femme, mes gosses, mes amis le samedi soir
Me suffisent amplement sous mon toit sans ciel.
.
J’habite un pays neutre où aucun risque n’est possible,
La guerre est à cent lieux et elle n’est pas si terrible,
Après tout, s’ils veulent se battre, ce n’est pas si grave,
Ce sont des Noirs, des arabes ou des Slaves.
.
Nous voudrions que tu écoutes attentivement le vent
Qui « hurle » la douleur et les larmes des pauvres gens.
Ce sont nos multinationales qui sèment la zizanie
Pour s’enrichir, encore et encore, au mépris de la vie.
.
Mon patron, lui, il a construit son usine de ses mains,
On y fabrique de gros canons, mais c’est bien
Puisqu’il emploie patriotiquement trois mille ouvriers,
Hélas, des fainéants que je dois souvent rudoyer !
.
Il y a trop de gens qui perdent leur temps à manifester
Pour les femmes, les réfugiés, au lieu d’aller bosser,
Alors que peut-on me reprocher, je ne m’amuse pas à ça ?
Je ne suis pas sans logis et sans pouvoir d’achat.
.
Nous voudrions que tu écoutes attentivement le vent
Qui « hurle » la douleur et les larmes des pauvres gens.
Ce sont nos multinationales qui sèment la zizanie
Pour s’enrichir, encore et encore, au mépris de la vie.
Pour les déshérités, nous demandons la compréhension
Car il n’y a pas de salaires pour toute la population.
.
Je ne suis pas un antisocial, un égoïste ou un raciste,
Je donne de l’argent pour la chaîne du bonheur,
Histoire d’éloigner de chez moi la pauvreté, le malheur,
Et dire que l’on me traite de monstrueux fasciste !
Même si cette inéluctable vérité peut vous paraître sadique,
La bonté, la générosité sans profit n’existent pas,
De croire aux bons sentiments, c’est entièrement utopique. 
Qu’apporteront vos bonnes actions lors d’un trépas ?
.
Nous voudrions que tu écoutes attentivement le vent
Qui « hurle » la douleur et les larmes des pauvres gens.
Ce sont nos multinationales qui sèment la zizanie
Pour s’enrichir, encore et encore, au mépris de la vie.
Pour les déshérités, nous demandons la compréhension
Car il n’y a pas de salaires pour toute la population.
Si tu voulais bien voir les autres, tu te rendrais compte
Que dans leurs yeux clairvoyants se reflète ta honte.
.
De nos jours, il faut être combatif, le plus fort, le meilleur.
Regardez, l’Amérique est respectée, un impérialisme
Qui sait heureusement être cruel et vindicatif à ses heures,
Et vous aimeriez que j’abandonne mon égocentrisme ?
.
On ne doit pas tout tolérer, les femmes doivent se taire
Pour que leur mari et leur père les exhibent, fiers.
Cela éviterait bien des remises en question, parbleu !
Voilà, même si cela, pour vous, peut-être odieux !
.
Nous voudrions que tu écoutes attentivement le vent
Qui « hurle » la douleur et les larmes des pauvres gens.
Ce sont nos multinationales qui sèment la zizanie
Pour s’enrichir, encore et encore, au mépris de la vie.
Pour les déshérités, nous demandons la compréhension
Car il n’y a pas de salaires pour toute la population.
Si tu voulais bien voir les autres, tu te rendrais compte
Que dans leurs yeux clairvoyants se reflète ta honte.
Nous aimerions que tu donnes un brin d’humanité,
Cela soulagerait ton coeur lourd, dur et ficelé.
.
Auteur : Bluette Staeger.



            080126050958215567911.gif

 Un autre ! un autre ! quelle impatience ! en voilà un autre de poëme , et merci a unpeudetao , car il s’agit de l’un de ses messages . 

 

 Et si les méchants ne portaient qu’un masque
Qui, avec le temps, se scellerait de façon immuable,
À la générosité et la clarté deviendrait imperméable,
Qui obstruerait la conscience aux profits de frasques.
Serait-il plus facile de les transformer en Dieu ?
Puisqu’il suffirait de changer la règle du jeu!
Et si deux ailes blanches poussaient sur mon dos,
Si mes paupières se fermaient vers le haut,
Serais-je plus crédible en messager de la paix ?
Alors comme Prométhée, dressé contre l’injustice,
Rebelle, à travers les contrées, je m’en volerais
Lutter contre l’abus de pouvoir et ses milices.
Et si, à force de rêver, tout devenait possible
Les si n’auraient plus aucune raison de supposer,
Les sans-papiers, les réfugiés vivraient ostensibles,
L’albatros enfin pourrait aisément marcher.
Et le poète ne se sentirait plus sur le sol exilé,
Car tant de choses permettraient de s’émerveiller.Bluette Staeger.
Extrait de “Amour, solidarité et action

 .:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::  

Poème préféré de Mandela .

Dans les ténèbres qui m’enserrent, Noires comme un puits où l’on se noie, Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient, Pour mon âme invincible et fière, sans de cruelles circonstances, Je n’ai ni gémi ni pleuré, Meurtri par cette existence, Je suis debout bien que blessé, En ce lieu de colère et de pleurs, Se profile l’ombre de la mort, Et je ne sais ce que me réserve le sort, Mais je suis et je resterai sans peur, Aussi étroit soit le chemin, Nombreux les châtiments infâmes, Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme.

                        886804aa141.gif

Un autre poème pris chez  »unpeudetao » merci à lui

Le paradis, Un livre de vers sous la ramée,un pichet de vin,une miche à pain. . .et toi A mes côtéschantant dans la solitude. . .Et la solitude est à présent un paradis. .

.Omar Khayam

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

exemple à suivre de suite !!!

 

gocciame90wi61.gifgocciame90wi61.gifgocciame90wi61.gifgocciame90wi61.gifgocciame90wi61.gif 

 

ATTENTION ! Une épidémie mondiale est en train de se propager à une allure vertigineuse.L’O.M.B. (Organisation Mondiale du Bien-être) prévoit que des milliards de personnes seront contaminées dans les dix ans à venir.Voici les symptômes de cette terrible maladie :1- Tendance à se laisser guider par son intuition personnelle plutôt que d’agir sous la pression des peurs, idées reçues et conditionnement du passé.2- Manque total d’intérêt pour juger les autres, se juger soi-même et s’intéresser à tout ce qui engendre des conflits.3- Perte complète de la capacité de se faire du souci (cela représente l’un des symptômes les plus graves).4- Plaisir constant d’apprécier les choses et les êtres tels qu’ils sont, ce qui entraîne une disparition de l’habitude de vouloir changer les autres.5- Désir intense de se transformer soi-même pour développer ses potentiels de santé, de créativités et d’amour.6- Attaques répétées de sourires, ce sourire qui dit ” merci ” et donne le sentiment d’unité et d’harmonie avec tout ce qui vit.

7- Ouverture sans cesse croissante à l’esprit d’enfance, à la simplicité, au rire et à la gaieté.

Si vous voulez continuer à vivre dans la peur, les conflits, la maladie et le conformisme, évitez tout contact avec des personnes présentant ces symptômes.Cette maladie est extrêmement contagieuse. Si vous présentez déjà des symptômes, sachez que votre état est probablement irréversible. Les traitements médicaux chimiques peuvent faire disparaître momentanément quelques symptômes, mais ne peuvent s’opposer à la progression inéluctable du mal. Aucun vaccin anti-bonheur n’existe. Comme cette maladie du bonheur provoque une perte totale de la peur de mourir qui est le pilier central des croyances de la société matérialiste moderne, des troubles sociaux graves risquent de se produire, tels que grèves de l’esprit belliqueux, rassemblements de gens heureux pour chanter, danser et célébrer la vie, cercles de partages et de guérison, crises collectives de fou rire.

La maladie du bonheur !

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

 

Les maladies de cette année , rabelais (1532)

Cette année, les aveugles ne verront que bien peu, les sourds entendront assez mal, les muets ne parleront guère, les riches se porteront un peu mieux que les pauvres, et les gens en bonne santé mieux que les malades.

Plusieurs moutons, boeufs, pourceaux, oisons, poulets et canards mourront, mais la mortalité ne sera pas si cruelle chez les singes et les dromadaires.

Vieillesse sera incurable cette année à cause des années passées.

Ceux qui seront pleurétiques auront grand mal au côté. Ceux qui auront des diarrhées iront souvent au cabinet. Les catarrhes descendront cette année du cerveau jusqu’aux membres inférieurs. Le mal des yeux sera fort contraire à la vision. En Gascogne, les oreilles seront courtes et rares plus que de coutume.

Et quasi universellement régnera une maladie bien horrible et redoutable, maligne, perverse, épouvantable et déplaisante, laquelle terrifiera le monde ; sous son influence, plusieurs ne sauront de quel bois faire flèche, et bien souvent chercheront à s’en tirer en rêvassant, en raisonnant sur la pierre philosophale et les oreilles de Midas. Je tremble de peur quand j’y pense ; car je vous dis que cette maladie sera une épidémie, et Averroès (Colliget, VII) l’appelle “manque d’argent”.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

 

Lart de vieillir

Vieillir, se l’avouer à soi même et le dire
tout haut, non pas pour voir protester les amis,
mais pour y conformer ses goûts et s’interdire
ce que la veille encore on se croyait permis.Avec sincérité, dès que l’aube se lève,
se bien persuader qu’on est plus vieux d’un jour ;
à chaque cheveu blanc, se séparer d’un rêve
et lui dire tout bas un adieu sans retour.

Aux appétits grossiers, imposer d’âpres jeunes,
et nourrir son esprit d’un solide savoir,
devenir bon, devenir doux, aimer les fleurs,
aimer les jeunes, comme on aima l’espoir.

Se résigner à vivre un peu sur le rivage,
tandis qu’il vogueront sur les flots hasardeux,
craindre d’être importun sans devenir sauvage,
se laisser ignorer tout en restant près d’eux.

Vaquer sans bruit aux soins que tout départ réclame,
prier et faire un peu de bien autour de soi,
sans négliger son corps, parer surtout son âme,
chauffant l’un aux tisons, l’autre à l’antique Foi.
Puis un beau soir, discrètement, souffler la flamme
de sa lampe et mourir parce que c’est la loi.

Jean Fabié .

i3230030463173961.gif

Alors la PAIX viendra

 

Si tu crois qu’un sourire est plus fort qu’une arme,
Si tu crois à la puissance d’une main offerte,
Si tu crois que ce qui rassemble les hommes est plus important que ce qui divise,

 

Si tu crois qu’être différent est une richesse et non pas un danger,
Si tu sais regarder l’autre avec un brin d’amour,
Si tu préfères l’espérance au soupçon,
Si tu estimes que c’est à toi de faire le premier pas, plutôt qu’à l’autre,

 

Si le regard d’un enfant parvient encore à désarmer ton coeur,
Si tu peux te réjouir de la joie de ton voisin,
Si l’injustice qui frappe les autres te révolte autant que celle que tu subis,
Si pour toi l’étranger est un frère qui t’est proposé,
Si tu sais donner gratuitement un peu de ton temps par amour,
Si tu acceptes qu’un autre te rende service,

 

Si tu partages ton pain et que tu saches y joindre un morceau de ton coeur,
Si tu crois qu’un pardon va plus loin qu’une vengeance,
Si tu sais chanter le bonheur des autres et danser leur allégresse,
Si tu peux écouter le malheureux qui te fait perdre ton temps et lui garder ton sourire,
Si tu sais accepter la critique et en faire ton profit, sans la renvoyer et te justifier,

 

Si tu sais accueillir et adopter un avis différent du tien,
Si pour toi l’autre est d’abord un frère,
Si la colère est pour toi une faiblesse, non une preuve de force,
Si tu préfères être lésé que faire tort à quelqu’un,
Si tu refuses qu’après toi ce soit le déluge,
Si tu te ranges du côté du pauvre et de l’opprimé sans te prendre pour un héros,

 

Si tu crois que l’Amour est la seule force de dissuasion,
Si tu crois que la Paix est possible,

 

………..Alors la PAIX viendra.

 

Pierre Guilbert (Extraits).

i3230030463173961.gif

0909191114391760544841001.gif

 

 

24 mai 2010

les papillons (photos)

Classé dans : Les papillons(photos) — claude alias legonepeint @ 9 h 21 min

u0g9kpd1.gifu0g9kpd1.gifu0g9kpd1.gifu0g9kpd1.gif1001280521599469601.gif

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

 Il s’agit de l’Attacus atlas, le plus grand papillon de nuit dans le monde !

10270559_10151986326396237_5907617092038243592_n[1]

Juste pour la beauté 

les papillons (photos) dans Les papillons(photos) papillon

anim445[1]

papillon-5-source_jvi1 papillon tigre dans Les papillons(photos)

1507160_721828864503830_409452614_n[1]

 

6023942a611ca2[1]

FL03[1]

871178papillon[1]

1206270243318472211 photo papillon

7f9f78671.gif

0810190544417067661.gif

 

886804aa141.gif

hd6vvncawly10rcaryc3uacaf43103cau4w7rucah4s934ca8z4vitcaifjprhcad7u5i8cars4288caceuxo8cahf9eddcacswkfpca7nfqybca8e9rnzcal6jxnqcadye5q8ca3bwugqcae517kocatoynzi.jpg

 Originale ce papillon tigre , non ?

yt2avgb11.jpg

1solitudekimberlybrauner1.jpg

8xu6m4101.jpg

0904130153401979411.jpg

                    1003110926054800856106471.jpg

 

amandasblue1.jpg

anthochariseuphc21.jpg

aurore11.jpg

comma1.jpg

250pxtraumatocampapityocampa011.jpg

autresanimauxdouelafontainefrance119372734112290821.jpg

limentisreducta71.jpg

limentisreducta90cd31.jpg

papentom31.jpg

marbledwhite2.jpg

machaon31.jpg

papillon21.jpg

papillon11.jpg

papillonsfrance113070381911067601.jpg

papillonsfrance124446564011067642.jpg

pierisbrassicaeb1.jpg

peacock1.jpg

smalltortoiseshell1.jpg

purpleedgedcopper1.jpg

zerynthiaruminad1.jpg

duboisisansfond1.jpg

morphosansfond1.jpg

cytessansfond1.jpg

1631.jpg

1621.jpg

161.jpg

wj5ufqgn[1]

  [

les oiseaux II (photos)

Classé dans : Les oiseaux II(photos) — claude alias legonepeint @ 9 h 19 min

geese_flying[1]عصفور العش متحرك[1]

10303443_10151803095867614_7765277037854123725_n[1]

1920426_764108573621804_968912885_n[1]

10003364_718585704840772_1126717547_n[1]

1977158_702901756428287_2139879516_n[1]

1902851_760579420633479_1988625347_n[2]

130325091836335001[1]

61ad9848-1-[1]

1901128_430975867037199_209903143_n[1]

 080214054452233545411.jpg

p8911.jpg

p8932.jpg

parcdesoiseauxcanet038.jpg

p8952.jpgp8991.jpgp89122.jpg

p89132.jpg

perroq101.jpg

canardcolvert0241.jpg

mesange1.jpg

avocetteelegantegara1g1.jpg

becasseaumaubecheyvto4g1.jpg

becasvar31.jpg

cailledesblesluca1g1.jpg

chevaliergambetteambe1g1.jpg

chevalierguignettesylo3g1.jpg

cotcho1122206256becassedesbois1.jpg

coucougristhta3g1.jpg

grandgravelotauau6g1.jpg

huitrierpierori9g1.jpg

grandcormorannl1.jpg

lagopedealpescav11.jpg

perdrixgrisemvdt8g1.jpg

macareuxmoinelisedeserres1.jpg

petitgravelotbd1.jpg

sarcelledhiveryvth9g1.jpg

pouledeau021.jpg

tourterelledesboissite1.jpg

les oiseaux (photos)

Classé dans : Les oiseaux(photos) — claude alias legonepeint @ 9 h 16 min

        L’univeres des Fées chez Cyndelle 2nx6vq101.gif

Un clic sur le livre pour le commentaire .

Quelques battements d’ailes, un semblant de liberté! bonne visite sur mon blog.

 Certaines photos sont de moi, d’autres viennent du net.

…………………………………………………………………………………………………….. 

Pour admirer d’autres photos magnifiques d’oiseaux, cliquez sur les liens suivant, pas une, mais trois pages pleines d’oiseaux :

legonepeint.unblog.fr les-oiseaux-photos (2)

legonepeint.unblog.fr les-oiseaux-photos (3)

c531a668[1] 

10347698_10152792290004040_8545373450959204353_n[1]

484368_10150885049116426_508028940_n[1]

        3589v7t61.jpg

        1pwj37ot1.jpg

0906240217395741241.jpg

lilac101.jpg

oqo2uuyo11.jpg

        800pxdompap1.jpg

        018.jpg

        019.jpg

        parctetedor010.jpg

        parctetedor011.jpg

        parctetedor023.jpg     

        015.jpg

        118.jpg

        053.jpg

        119.jpg

        127.jpg

        128.jpg

        131.jpg

        132.jpg

        133.jpg

        157.jpg

        158.jpg

     perroquets20011.jpg  

      perroquets20101.jpg

     perroquets20271.jpg

         perroquets20441.jpg

       427pxgraupapagei311.jpg

       sing06198troisperroquets1.jpg      

393pxfulicaamericana11.jpg

     

     534pxmartinpc3aacheurd27amc3a9rique1.jpg

     450pxgreylaggoose28anseranser291.jpg

     706pxnubianvulture1.jpg

     726pxcormoranimpc3a9rialimperialshag1.jpg

     800pxanasplatyrhynchosfly1.jpg

     800pxanasplatyrhynchosmale1.jpg

     800pxchevechette1.jpg

     800pxcygnevaires1.jpg

     800pxemperorpenguin200525921.jpg

     800pxgreatfrigatebirdatgenovesa1.jpg

     800pxmouette1.jpg

     800pxmalemallardstanding1.jpg

     800pxpc3a9licanatterissage1.jpg

     800pxrichebourgdindes021.jpg

     800pxsternahirundo128lukaszlukasik291.jpg

     bysvale1.jpg

     chlidoniashybrida328marekszczepanek291.jpg

             greycrownedcrane1.jpg

    ostrichescapepointcropped1.jpg

    perdixperdix28marekszczepanek291.jpg

    tucan1.jpg

25oxqoy1.jpg

normalaigle1.jpgnormalabalhas31.jpgarahyacinthemila2g1.jpgoiseaux.jpg

normal1098287674325b15d1.jpgmesangesautresanimauxautresoiseauxreimsfrance9345644729168601.jpg

Une véritable passion pour ces volatiles aux couleurs variées et parfois si intenses quelles donnent vraiment envie de les peindre . De l’aigle au moineau , tous ont un plumage différent , de la longueur des plumes jusqu’à l’envergure des ailes , en passant du moineau qui picore , aux rapaces qui dévorent . Qui n’a pas rêvé un jour de voler ?   c’est en me documentant sur eux grâce à internet et à mon appareil photos , que je trouve ces superbes images , résultat à voir sur la droite , dans la colonne  » catégorie «  peinture .

                  normalperroquetbleu1.jpg                   

                        normalsb151.jpg  

                        anohya0208211w1.jpg

 

i2812863433384961.gif                  0909191114381760544840951.gif

 

 

 

les fleurs II (photos)

Classé dans : Les fleurs II(photos) — claude alias legonepeint @ 9 h 13 min

vckm[1]

08030206033424980111.gifbarra001gh91.gif

Dahlia - One of the most beautiful flowers ever![2]

0023.jpg

0011.jpg

017.jpg

019.jpg

011.jpg

010.jpg

020.jpg

021.jpg

022.jpg

023.jpg

024.jpg

027.jpg

028.jpg

029.jpg

030.jpg

033.jpg

034.jpg

0091.jpg

0023.jpg

0011.jpg

0022.jpg

0034.jpg

0044.jpg

0053.jpg

005.jpg

012.jpg

    sur mon balcon ! un rayon de soleil sur une jonquille .

013.jpg

0052.jpg

0043.jpg

0032.jpg

0021.jpg

001.jpg

12670181534371.jpg

0031.jpg

         coeur de rose ( offerte par ma fille hélène )

004.jpg

021.jpg

0191.jpg

0181.jpg

0171.jpg

                         snif !!! rose en fin de vie !

0161.jpg

0151.jpg

0141.jpg

006.jpg

les fleurs (photos)

Classé dans : Les fleurs(photos) — claude alias legonepeint @ 9 h 09 min

1101040800017732671.gif1001280521599469601.gif

 

Qui n’a pas dessiné ou colorié des fleurs dans son enfance ? autant de couleurs sur un seul pétale , jusqu’à 4 ou 5 , me laissent encore ébloui par tant de variètés . les fleurs ont un langage différent selon la volonté des humains . des roses ,

depapa0491.jpg

chrysanthèmes , violettes , muguets , tulipes , avec épines ou sans , courte ou longue tige , aux arômes subtils ou agressifs et jalonnent aussi chaque évènement de notre vie, heureux ou malheureux(les  naissances y compris celui du printemps, les anniversaires, les fêtes ,les fiançailles, les mariages et hélas les funérailles et sont autant de facteurs contribuant à retracer sur une toile toutes ces images de la vie .

          numriser0003.jpg         depapa0251.jpg

les photos sont prises au parc de la tête d’or , aux étangs des dombes (à la pêche),dans le beaujolais , de mon balcon , pendant mes vacances , bref ! dans la nature . et comme pour les oiseaux , le résultat en peinture sur la page d’accueil , rubrique , peinture classique ou moderne .

 

 

0909191114381760544840951.gif

                               vous souhaite la bienvenue sur son blog .

        2nx6vq101.gif

pluiedeptalesss1.gif

007.jpg

Voici trois images de la monnaie du pape sur trois fonds différent

008.jpg

009.jpg

008.jpg

007.jpg

anniverssairepapa56ans003.jpg

pluiedeptalesss1.gif

anniverssairepapa56ans004.jpg

anniverssairepapa56ans005.jpg

anniverssairepapa56ans006.jpg

vari004.jpg

vari005.jpg

vari006.jpg

vari008.jpg

vari007.jpg

vari009.jpg

vari010.jpg

pluiedeptalesss1.gif

vari0111.jpg

vari012.jpg

001.jpg

002.jpg

003.jpg

004.jpg

005.jpg

006.jpg

007.jpg

030.jpg

pluiedeptalesss1.gif

 

0141.jpg013.jpg

148.jpg

149.jpg

150.jpg

152.jpg

153.jpg

154.jpg

155.jpg

pluiedeptalesss1.gif

176.jpg

177.jpg

205.jpg

206.jpg

006.jpg

007.jpg

0042.jpg

5fhkd31.jpg       

0012.jpg

pluiedeptalesss1.gif

0031.jpg

002.jpg

0041.jpg

0054.jpg

0074.jpg

0064.jpg

0083.jpg

0094.jpg

pluiedeptalesss1.gif                      

0103.jpg

0111.jpg

0123.jpg 

0093.jpg

0102.jpg

0141.jpg

pluiedeptalesss1.gif

015.jpg

016.jpg

017.jpg

018.jpg

0191.jpg

fleurs9.jpg

004.jpg

0053.jpg

0062.jpg

pluiedeptalesss1.gif

0072.jpg

0082.jpg

0201.jpg

0211.jpg

0221.jpg

pluiedeptalesss1.gif

0232.jpg

0242.jpg

0281.jpg

0063.jpg

0073.jpg

0092.jpg

011.jpg

pluiedeptalesss1.gif

0122.jpg

0131.jpg

                                                                                                                            muguet1.jpg

                 

                  rosestremieres1.jpg

                

                 galeriemembrearbrepommierpommiernainenfleur1.jpg

                 019.jpg

                 0202.jpg

                 0212.jpg

                 0233.jpg

                 0243.jpg

pluiedeptalesss1.gif

                 0261.jpg

                 027.jpg                  numriser0002.jpg

                 numriser0003.jpg

                 dscn0050015.jpg

                 depapa0491.jpg

                 depapa036.jpg

                 depapa042.jpg

                                                 depapa0581.jpg

                 depapa0251.jpg

pluiedeptalesss1.gif

                 depapa0271.jpg

                 depapa0341.jpg

                 depapa0411.jpg

                 depapa0611.jpg

                 fleurs10.jpg

                 fleurs11.jpg

                 fleurs12.jpg

                 fleurs13.jpg

                 fleurs14.jpg

pluiedeptalesss1.gif                   

                 autresfleursfrance134747247512296281.jpg

                 rosestremieresmontaurouxfrance139085801510849701.jpg

                 coquelicots1.jpg

                 1381702.jpg

                                            lilas1.jpg

                 fleursdeschamps1.jpg

                     pruniers21.jpg       

                                                

                                                              bonheurmuguetmini1.gif

                                                  

les photos sont prises au parc de la tête d’or , aux étangs des dombes (à la pêche),dans le beaujolais , de mon balcon , pendant mes vacances , bref ! dans la nature . et comme pour les oiseaux , le résultat en peinture sur la page d’accueil , rubrique , peinture classique ou moderne .

 

0909191114381760544840941.gif

                                      

pluiedeptalesss1.gif                     numriser0002.jpg

le ciel (photos)

Classé dans : Les ciels(photos) — claude alias legonepeint @ 9 h 03 min

SystemeSolaire[1]

1001280521599469601.gif3yg3qscb1.gif

                                     pluie0131.gif

  013.jpg

  0133.jpg

  unejourneenfamilleciel044.jpg

  unejourneenfamilleciel045.jpg

  unejourneenfamilleciel047.jpg

  001.jpg

  002.jpg

  0041.jpg

   Coucher de soleil sur ma croix- rousse ( vue de chez moi )

  005.jpg

                Ma croix-rousse en hivers ( de mon balcon )

  unejournears001.jpg

                             Fourvière une nuit d’orage

2nx6vq101.gif

          

            

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

normaltornade1.jpgarcenciel006.jpgtrousdansleciel2.jpg

couchersoleilcamargue1.jpgdepapa022.jpgdepapa021.jpgarcenciel009.jpg                                

0101.jpg0091.jpgtrousdansleciel1.jpg0051.jpg

0241.jpgdepapa0111.jpg0011.jpgtrousdansleciel.jpg

couch2.jpgdepapa012.jpgcouch1.jpgbrouillard02.jpg

couchdesolielachazire.jpgdepapa001.jpgdepapa020.jpgdepapa023.jpg

papa056.jpgdscf0579.jpgcielsetfleurs.jpgnormalimg0011.jpg

photospapa093.jpg008.jpg009.jpgnormalciel20rabat1.jpg

0234.jpg

0244.jpg

015.jpg

 

013.jpg

dscn0048013.jpg

Encore un prétexte pour des recherches de couleurs ? et bien , oui . Dans le ciel ce sont surtout les dégradés de couleurs . Par temps de pluie , de brouillard , de soleil , la nuit , le jour , et bien sur les levés et couchés du soleil . comme pour les fleurs et les oiseaux , le ciel reste un sujet inépuisable pour la peinture . En faite , sur terre comme au ciel tout est à peindre !

                                                               photospapa093.jpg        0909191114381760544840951.gif

 

20 mai 2010

actualité nucléaire

Classé dans : actualité sur le nucléaire — claude alias legonepeint @ 10 h 30 min

urgent-2-m0h60y__m5xjag[1]

L’industrie nucléaire est née en 1942. Les Etats-Unis démarrent alors un programme militaire top secret appelé « Projet Manhattan ». Son objectif est de mettre au point la première bombe atomique au monde. Ce fut chose faite trois ans plus tard. Le 16 juillet 1945, les Etats-Unis testaient leur bombe dans le désert du Nouveau-Mexique. A cette date, la Seconde Guerre mondiale était finie en Europe, mais pas en Asie. Les Etats-Unis décidèrent de lâcher des bombes atomiques sur le Japon. Le 6 août 1945, une bombe atomique détruisait la ville d’Hiroshima. Trois jours plus tard, une autre tombait sur la ville de Nagasaki. 200 000 personnes y ont perdu la vie (sur le coup ou dans les mois et les années qui ont suivi).

           180pxnagasakibomb1.jpg            180pxnagasaki1945beforeandafter28adjusted291.jpg

            nagasaki le 9 août 1945                nagasaki avant et après

un champignon de 18 km de haut                le bombardement .

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

             509pxatomiccloudoverhiroshima1.jpg

                                   hiroshima le 6 août 1945

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Depuis 1945, huit autres pays se sont dotés d’armes nucléaires (la Grande-Bretagne, la France, la Russie, la Chine, l’Inde, le Pakistan, Israël et la Corée du Nord). 31 ont construits des centrales nucléaires (soit au total 439 réacteurs nucléaires à travers le monde).

479pxatomicblastnevadayucca19511.jpg

explosion atomique de 14 kilotonnes

essai américain xx-27 charlie , dans le névada en 1951

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

L’arme nucléaire en France
En 1945, le général de Gaulle crée le Commissariat à l’Energie Atomique (CEA) pour mettre au point la bombe atomique française. Le premier essai nucléaire eut lieu en 1961, dans le désert algérien. 210 essais suivront : jusqu’en 1966, dans le Sahara, puis en Polynésie française (sur les atolls de Fangataufa et Mururoa).

Un moratoire avait été décidé par le président François Mitterrand en 1991. Mais il fut rompu par son successeur, Jacques Chirac, qui reprit en 1995 les essais nucléaires dans le Pacifique. Il s’agissait officiellement de réaliser une ultime campagne d’essais avant de passer à un programme de simulation. Le dernier essai eut lieu en janvier 1996. En septembre de la même année, la France signait le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires. Depuis cette date, elle n’a plus jamais effectué d’essais nucléaires.

180pxcrocusp10204911.jpg

coeur de réacteur nucléaire .

La nucléarisation de la France
Les premiers réacteurs nucléaires apparaissent en France à la fin des années 50. Mais c’est au début des années 70, dans le contexte du premier choc pétrolier, qu’un programme de grande ampleur est lancé. C’est le « plan Messmer ». Il veut généraliser le recours à l’énergie nucléaire en France et prévoit la construction de trois réacteurs par an. Ce programme a fait de la France le pays le plus nucléarisé au monde.

Aujourd’hui, on compte 58 réacteurs sur le territoire français. Tous sont des réacteurs de deuxième génération (réacteurs à eau pressurisée). Mais des réacteurs dits de troisième génération (de type EPR) devraient faire prochainement leur apparition. L’un est en construction à Flamanville (près de Cherbourg). Un autre est en projet à Penly (près de Dieppe). L’annonce de ce second réacteur EPR a été faite par le président Nicolas Sarkozy en janvier 2009. La mise en service est programmée pour 2017.

Dans le même temps, dix réacteurs sont en démantèlement, notamment celui de Superphénix à Creys-Malville. Abandonné à la fin des années 90, il s’agissait d’un réacteur à neutrons rapides. Un autre réacteur de ce type (Phénix, à Marcoule) doit être fermé en 2009.

 

mainpointee1.gifhttp://groupes.sortirdunucleaire.org/soutiens-d-artistes/article/duval-mc

Le nucléaire n’a pas d’avenir

C’est maintenant qu’il faut commencer à réduire nos  émissions de gaz à effet de serre (GES) et le nucléaire ne peut pas nous y aider. Même si l’on multipliait par quatre le  nombre total de réacteurs, les émissions mondiales de GES ne baisseraient que de  6%. En outre, les réserves mondiales d’uranium sont insuffisantes. Le lobby  nucléaire rétorque qu’il travaille à de nouveaux réacteurs et à la fusion nucléaire. Mais ce n’est pas envisageable avant 2040. L’urgence climatique nous  interdit d’attendre aussi longtemps .

Nos documents sur le sujet  ( voir pour une inscription a Greenpeace)

 

0909191114391760544841001.gif

actualité photos choc .

Classé dans : actualités photos choc. — claude alias legonepeint @ 10 h 00 min

foetusfondnuit2bis1.jpg                                 moins1.gif

 

Image de prévisualisation YouTube

earthysick1.gif                 blog1.gif

 

       logo1fondnoirpetit1.jpg                                  

Des  photos et vidéos , qui troublent , questionnent , interrogent , dérangent , réjouissent , informent , n’hésitez pas à cliquer sur le lien du bas .

28b6km671.gif                                                     doigt111.gif

Merci de diffuser largement le lien mainpointee1.gifhttp://terresacree.org/ressources.htm  auprès des personnes figurant dans votre carnet d’adresses, ainsi qu’aux élus et journalistes de votre connaissance. Le changement viendra de l’évolution des mentalités, c’est pourquoi il faut que ce genre d’info circule le plus largement possible, afin que les gens prennent conscience et fasse pression. Cela ne « coute rien » si ce n’est quelques minutes de temps et le résultat peut être conséquent.

barreflamme1.gif

“Toutes les 2 secondes dans le monde, la surface d’un terrain de football en arbres est décimée”.C’est le message diffusé par la fondation “Solo Un Planeta” lors d’un match de foot à Buenos Aires, en Argentine.100 troncs d’arbres ont ainsi été répartis sur l’ensemble de la pelouse avant le coup d’envoi du match, offrant aux 40 000 spectateurs venus assister à la rencontre un aperçu grandeur nature de ce que donne la déforestation.Solo Un Planeta – Deforestation

                            amazonie01.jpg

barreflamme1.gif

              troupeaux1.jpg

                            

 la faim dans le monde .

Cent millions de personnes sous-alimentées de plus dans le monde en un an, soit une hausse de 11%. Autrement dit, une personne sur six, la quasi-totalité vivant dans les pays en développement… Le rapport publié vendredi par la FAO (Food and Agricultural Organization) est édifiant et alarmant. “L’humanité comptera, fin 2009, 1,020 milliard de personnes souffrant de la faim”, annonce ainsi cette agence des Nations unies. Et c’est la crise économique, non l‘état des récoltes, qui semble à l’origine de cette aggravation.

w300px1906worldfao1.jpg

“Nous pouvons éradiquer la faim dans le monde, a commenté un responsable de la FAO, Kostas G. Stamoulis. Nous avons les ressources pour cela. La nourriture est là. Cette année, nous avons même presque établi un nouveau record de récoltes dans le monde. Ce n’est donc pas un problème de manque de nourriture mais de manque d’accès à la nourriture pour ceux qui ont faim.”

famine2.jpg

 

10171703_745983495442261_4709215853695315352_n[1]

10246743_745983485442262_9169053273424571389_n[1]

 

En juin 2008, à Rome, les pays membres de la FAO avaient réaffirmé publiquement leur engagement de réduire de moitié le nombre de personnes sous-alimentées d’ici 2015. Les dernières données statistiques montrent que le monde n’en prend pas le chemin…

famine1.jpg

barreflamme1.gif

        mineurs1.jpg

               

foetuss1.jpg

       marque1.jpg

                        oursbanquise1.jpg

       cannibaleours1.jpg

                                   bonobo21.jpg

       donquichotte1.jpg

                           bloc151.jpg

 actualité photos choc . dans actualités photos choc. imagesCACJFTV7                           blocautocollant2bis1.jpg

                           bloc41.jpg

                            blocautocollant2bis1.jpg

biche1.jpg

0909191114391760544841001.gif

actualité à méditer

Classé dans : actualités à méditer — claude alias legonepeint @ 9 h 51 min

urgent-2-m0h60y__m5xjag[1]

Ma pauvre terre !!!

Image de prévisualisation YouTube

Images et musique pour accompagner mes articles .

8[1]

doigt111.gif

blog1.gif

la montagne plus qu’un souvenir ?

                

aiguillemidi1.jpg

La montagne : une forte activité humaine sur un lieu de richesse biologique remarquable.

Les secteurs de montagne sont des lieux d’une richesse biologique remarquable grâce à la variété des altitudes, des expositions, des roches mères et des conditions climatiques. La nature y a été façonnée par l’occupation humaine depuis des siècles, à travers des civilisations agricoles montagnardes qui ont permis de maintenir l’essentiel de cette richesse.
Dans beaucoup d’endroits, après une étape industrielle, s’est développée une activité touristique importante, devenue souvent une quasi mono activité. Elle a pris parfois un caractère industriel, avec d’énormes effets collatéraux, sa gestion échappant de plus en plus aux acteurs locaux. Malgré des investissements de plus en plus lourds, cette activité est fragile, et la situation future sera difficile voire catastrophique pour les stations de montagne.
L’eau y est une ressource qui mérite une attention particulière : elle est prélevée pour l’alimentation (locale mais aussi parfois des régions avoisinantes), elle est exploitée pour l’agriculture, le loisir (canons à neige) et la production d’électricité… et elle a des périodes où elle est rare (été et hiver).
Les transports posent en montagne un problème particulier : la fréquentation est forte en période touristique, les traversées de massifs se concentrent sur certains axes, les dénivelés font que les véhicules consomment plus de carburant, et l’évacuation des gaz émis est plus difficile dans les vallées.

 

264489646211.jpg

…………………………………………………………………………………………………………………………………………..

OGM: mesurons d’abord les risques

La Commission Européenne vient d’autoriser la culture d’OGM en Europe, ignorant les préoccupations des citoyens. Je viens de signer une pétition appelant à une recherche scientifique indépendante et à un moratoire sur le développement des OGM. Avec 1 million de signatures, nous avons la possibilité de présenter une proposition de loi à la Commission Européenne. Signez ci-dessous et allons jusqu’à 1 million :

mainpointee1.gifhttp://www.greenpeace.fr/petition-ogm-europe

………………………………………………………………………………………………………………………………………….

 

08010504595019903861.gif

Petit texte trouvé sur le site “La magie des fractales”

|

“Artistes de tous pays, de toutes les couleurs,

communiquez votre passion à votre entourage et au plus grand nombre.

N’ayez pas honte de ce que vous faites

et, quel que soit le niveau technique de vos réalisations,

sachez que vous toucherez toujours quelqu’un.

Faites circuler l’art sous toutes ses formes

et vous participerez activement à la construction d’un nouveau Monde de gens Eveillés.

Utilisons internet pour développer une toile lumineuse autour de notre planète”.

0912030123218717381.gif

Association d’études et de protection des oiseaux et des milieux qui les accueillent sur la région Auvergne et de sensibilisation du public à notre environnement.

La LPO Auvergne, association loi 1901 agréée au titre de la protection de la Nature par le Ministère de l’Environnement, membre de la LPO nationale, agit depuis 1971 en Auvergne dans trois grandes directions :

l’expertise naturaliste qui nous permet de connaître l’état des populations d’oiseaux des espèces communes comme des espèces rares et menacées.

Nous sommes par la suite en mesure d’évaluer leur évolution et de pouvoir signaler la raréfaction d’une espèce ou au contraire son augmentation.

Nous venons de réaliser un atlas de répartition des oiseaux nicheurs en Auvergne consultable sur notre site mainpointee1.gif(www.lpo-auvergne.org) mais aussi dans le cadre d’un observatoire régional de l’avifaune, la LPO Auvergne a mis en place une base de données interactive permettant à chaque naturaliste de saisir ses observations et de contribuer à mesurer la perte de biodiversité et d’évaluer l’impact du changement climatique sur les populations d’oiseaux mainpointee1.gif(www.faune-auvergne.org).

………………………………………………………………………………………………………………………………………….

dauphintyss1.jpg

Le dauphin de l’Irrawaddy

Le dauphin de l’Irrawaddy est génétiquement proche des orques mais ressemble au béluga. Il vit près des côtes et des fleuves du Sud-Est asiatique du Gange à la Thaïlande ainsi qu’en Australie et en Nouvelle-Guinée. Il est en voie de disparition à cause des captures accidentelles et de la pêche à la dynamite. Il est aussi pêché volontairement pour finir dans les zoos d’Asie : 80 delphinariums répartis dans 9 pays en détiennent. Il survit en eau douce, il est donc aisé de le conserver en captivité. Leur commerce est interdit depuis peu. En Birmanie, au Cambodge et au Vietnam, cet animal est vénéré par les pêcheurs qu’il aide en rabattant des bancs de poissons. Ces dauphins n’étaient plus qu’un millier en 2004.

                       triste histoire de dauphin .

 mainpointee1.gifterresacrée.org ( lien direct avec l’organisation )

1er Septembre 2009 : Le massacre de dauphins devait reprendre hier, ce 1er septembre 2009. Comme il l’avait prévu, Ric O’Barry était sur place, dans “La Baie de la honte”, accompagné de son fils, de journalistes et d’une équipe de tournage réalisant un documentaire sur les suites du film The Cove.

Arrivé le 31 août à l’aéroport de Kansai, Ric O’Barry n’était même pas sûr de pouvoir se rendre jusqu’à Taiji, craignant d’être arrêté ou renvoyé chez lui. Mais rien de tout cela n’est arrivé. C’est même une bonne surprise pour tous les défenseurs des dauphins qui l’attendait sur place.

 “C’est un bon jour pour les dauphins !“Quand je suis descendu du bus à la baie de The Cove cet après-midi, j’étais accompagné de l’équipe de tournage de mon fils Lincoln O’Barry, un équipe de l’Associated Press, du Der Spiegel (le plus grand magazine allemand) et du London Independent. Il n’y avait pas de dauphins et pas de tueurs de dauphins. Nous n’avions rien à rapporter, si ce n’est la police qui était là à nous attendre. Neuf policiers sont venus nous parler. Ainsi que je l’ai répété de nombreuses fois : à la différence des pêcheurs de la baie, la police de la préfecture a toujours agi de façon professionnelle, courtoise et équitable. Et alors que je parlais à la police, et que les journalistes internationaux nous écoutaient, soudainement, une équipe de tournage japonaise est arrivée ! puis une autre , et encore une autre  

               la baie de la honte !!!

 

 feroe1.jpg

 

Vous devez comprendre que ceci est TRES IMPORTANT. Ces stations de télé ont REFUSE de couvrir l’histoire de Taiji depuis des années et des années. MAINTENANT, pour la première fois, ils se sont pointés, avec les caméras en marche. Le chef de la police qui me parlait a même dit, pour les caméras, que la police n’était pas là pour supporter les pêcheurs tuant des dauphins. Nous nous sommes serrés la main, et ils sont partis.Comme je le disais, c’est un bon jour pour les dauphins. Et également pour moi, puisque la police voulait juste me parler, et pas m’arrêter !” The Cove, l’action de la ville de Broome… ont permis de changer la donne.Grâce à The Cove, le secret ne règne plus sur la petite baie de Taiji. Au contraire, le monde a les yeux rivés sur ce qu’il s’y passe. Tant que Ric O’Barry sera sur place, les massacres ne reprendront sans doute pas. Mais s’il est aujourd’hui sur place, c’est aussi pour montrer les bons aspects de la ville de Taiji : cette dernière peut changer son image, exposer son histoire de capitale de chasse à la baleine et combiner cette activité culturelle avec le “whale-watching”. Elle réalisera ainsi que les dauphins vivants valent beaucoup plus que les dauphins morts.L’action de la ville de Broome, en Australie, a également été décisive. Comme nous l’apprend Ric O’Barry, la ville a reçu plus de 5000 emails en une journée lui demandant de suspendre ses relations avec Taiji. La décision prise par la ville a fortement contribué à l’éclairage médiatique nippon sur ce qui se passe dans cette baie. Aujourd’hui, les médias ne peuvent plus ignorer ce qui se passe à Taiji.

 

humour0071.gif

         dauphin1.jpg

 

or1.jpg prix de l’horreur, un super doigt !

                 qu’ils peuvent se mettre ou je pense !!!

je ne pense franchement pas être trop grossier , humain ? ça !

regardez bien le visage plein de plaisirs de ce tas de fumiers !

L’équipe de The Cove a donc réalisé là une première victoire. Cependant, elle n’est peut-être que temporaire, car Ric O’Barry a déjà constaté auparavant que sa présence faisait fuir les pêcheurs qui tuent des dauphins. Il faut maintenant espérer que l’arrêt constaté hier n’est pas temporaire et que les massacres ne reprendront désormais plus.

barreflamme1.gif

                                déforestation !!!

header[1]

          numriser00111.jpg

       je suis ébéniste, et pourtant un goût amère dans la bouche car…

…Dans le meilleur scénario, il reste 11110 jours avant la fin quasi-totale des forêts tropicales!   

forettropicale31.jpg

Il disparaît dans le monde chaque année depuis 15 ans : 80.000 km2 orêt (solde tenant compte de la reforestation), soit la surface de l’Autriche. Avec une perte moyenne de 0,5 % par an depuis 15 ans, les forêts du monde, à ce rythme, n’en auraient plus que pour 200 ans or1.jpgà vivre.A noter que la Chine déclare une augmentationS annuelle 0.000 km2 de ses forêts, durant les 5 dernières annéesspécial doigt d’horreur !uuusoit une augmentation dspécial doigt d’horreur !e 2,2 % par an ! Si cette seule donnée devait être révisée ne serait ce que de moitié, la déforestation mondiale annuelle dépasserait les 100.000 km2, soit un terrain de football chaque seconde Données mainpointee1.gifWorldmeters). L’espérance de vie des forêts tomberait alors à 150 ans… Le compte à rebours a déjà commencé !Source FAO avec Zero-deforestation

La préservation des forêts est une priorité mondiale : http://www.notre-planete.info

_________________

Certains groupes de défense de l’environnement estiment que l’Indonésie perd chaque année l’équivalent de la surface de la Belgique en forêt tropicale, essentiellement de façon illégale, et pour la majeure partie au profit de la menuiserie industrielle chinoise.

(Francis Deron Le Monde du 04.09.07.)

 ………………………………………………………………………………………………………………………..

            l’état de nos océans .

gif

Nos océans sont malades de la surpêche. 80% des stocks de poissons sont pleinement exploités, surexploités ou en déclin. Les ressources de la mer s’épuisent.

 

130215080146487285[1]

Nous avons trop de bateaux, plus assez de poissons et aucun respect pour la mer. Nous lui prenons ce qui nous intéresse : nourriture, hydrocarbures, ressources minières, sables et graviers. Nous y laissons ce dont nous n’avons plus besoin : poissons pêchés en trop, déchets urbains, agricoles et industriels, bateaux échoués, mazout et métaux lourds… Nous sommes enfermés dans une logique d’exploitation de nos océans, incapables de voir que nous menaçons les écosystèmes marins et probablement nous-mêmes.

terremains1.jpg

Il n’est pas trop tard pour agir. Mais il faut le faire maintenant. Greenpeace demande la création d’un réseau de réserves marines qui couvrirait 40% de la surface de nos océans. Aucune activité de pêche n’y serait autorisée. Les poissons pourraient s’y reproduire en toute tranquillité. Les équilibres naturels seraient restaurés. Pour les 60% de mers et d’océans restants, nous défendons l’instauration d’une « pêche durable ». Elle répondrait à nos besoins sans compromettre ceux des générations futures.

 

140130020623224282[1]

Aujourd’hui, certaines espèces de poissons et de mammifères marins sont en voie d’extinction : le thon rouge, les baleines, les poissons de grand fond. Demain, d’autres le seront. Si cela continue, il n’y aura plus aucun poisson dans nos océans en 2048. Pouvons-nous décemment rester sans rien faire ?

 

140413022424689891[1]

 

 

0909191114391760544841001.gif

  08012310301921298611.jpg

actualité à méditer (2)

Classé dans : actualités à méditer(II) — claude alias legonepeint @ 9 h 44 min

1477923_667666903253700_780401210_n[1]

 Pourtant , elle mérite beaucoup mieux notre planète !

Gif-anime-riviere[1]

 blog1.gif                   armean1.gif    

 0808180829003476623930661.jpg

Image de prévisualisation YouTube

   galax2cw1.jpg

         Encore de la déforestation !

Forêts | le 27 avril 2010

mainpointee1.gifNestlé, Cargill : la pression monte sur Sinar Mas, le géant de l’huile de palme… et de la déforestation                      humour0071.gif

actualité à méditer (2) dans actualités à méditer(II) sinar_mas

 

10154139_479478245512101_348327455014115728_n[1]

 

Aujourd’hui, au moment où les actionnaires arrivaient à l’assemblée générale annuelle de Golden Agri Resources (GAR), la filiale « huile de palme » du géant indonésien Sinar Mas, Greenpeace rendait public lors d’une conférence de presse de mainpointee1.gifnouvelles preuves montrant comment Sinar Mas continue de détruire les forêts indonésiennes en dépit de leurs promesses d’arrêter, ceci notamment dans la région de l’ouest et le centre de Kalimantan (forêts à haute valeur de conservation et zones de tourbières, jusque dans des zones d’habitats de Orang Outans).

chimanzee61.jpg

Greenpeace a lancé il y a quelques semaines mainpointee1.gifune campagne contre Nestlé et sa célèbre barre chocolatée Kit Kat, une des multinationales qui achètent de l’huile de palme à Sinar Mas pour que le groupe suisse rompe ses contrats avec Sinar Mas.

Nestlé a rompu son dernier contrat d’approvisionnement direct avec Sinar Mas le mois dernier mais continue d’acheter de l’huile de palme de manière indirecte via le géant du négoce des matières premières agricoles Cargill.

Maintenant c’est Nestlé qui attend de Cargill que la compagnie dénonce ses contrats avec Sinar Mas tant que la multinationale indonésienne ne se sera pas engagée clairement à stopper la destruction des forêts indonésiennes et surtout tant que ses promesses ne seront pas suivies des faits.

Greenpeace mène également campagne pour que le gouvernement Indonésien prenne des mesures plus drastiques contre les activités –souvent illégales- d’entreprises comme Sinar Mas.

L’Indonésie a aujourd’hui le rythme le plus élevé de déforestation au monde, faisant de ce pays le 3ème émetteur de gaz à effet de serre de la planète après les USA et la Chine, poussant au bord de l’extinction les Orang Outans.

          regardd1.jpg

………………………………………………………………………………………………………………………

Un petit clic sur le lien d’en bas , juste pour vous faire plaisir !

 

mainpointee1.gifhttp://www.terresacree.org/

                    g8grien1.jpg

 

Internet. Formidable outil de création. Tous les savoirs sont accessibles. Les plus petites causes peuvent être défendues.

Profitons de l’occase! Défendons les muets entassés par milliards dans des réduits industriels où ils souffrent pour nos gueules.

Demandons-nous si c’est normal que, là où un milliard d’enfants n’ont même pas un bout de pain à se mettre sous la dent, d’autres s’empiffrent de billets de banque.

……………………………………………………………………………………………………………………….

                lien avec wikipédia          doigt111.gif

Parce qu’ici-bas, mainpointee1.gifseul l’argent compte.

1011120206316005271004121.gif

 Le gain immédiat. Le profit à tout prix. « Sans argent, on n’est rien ». Certains l’idolâtrent.

131017114622572069[1]

                                                billet01.gif

……………………………………………………………………………………………….

logo1fondnoirpetit1.jpg

6 conférence de presse dans actualités à méditer(II)comma géant indonésien8 Golden Agri Resources (GAR)6 Greenpeace0 huile de palmecomma la filiale2 Sinar Mas07comma342

Êtres humains vivants ici-bas le 20-05-2010.

pour le nombre exact à ce jour , clic sur http , et pour avoir le nombre d’habitants par pays dans le monde , clic sur détail .

 

Source :mainpointee1.gif http://www.terriens.com     

 

mainpointee1.gif  Go!Détails  

0909191114391760544841001.gif

actualité,histoire de la retraite.

Classé dans : actualité retraite — claude alias legonepeint @ 9 h 32 min

Image de prévisualisation YouTube

blog1.gif

historique de la retraite .
contribution à une connaissance historique et sociale de la retraite dans notre Pays.
Depuis les choses ont changées,pas toujours en bien, c’est vrai,il ne s’agit ici que de l’historique de la retraite .

033.jpg

LA RETRAITE Ce document ne prétend pas à l’exhaustivité dans la chronologie de la mise en application des différents régimes de retraite. Il se veut beaucoup plus simplement une contribution à une connaissance historique et sociale de la retraite dans notre Pays. La France de l’ancien régime est essentiellement une France rurale, faite de petites exploitations étroitement liées à une vie collective au niveau du village. Le paysan accablé de charges de toutes sortes vit dans un état de peur et d’insécurité permanente. Dans ce contexte, la situation du vieillard dépend de sa fortune. S’il est noble n’ayant jamais travaillé de sa vie, l’âge ne changera rien à sa condition. S’il est roturier (commerçant, bourgeois, gros fermier,) il demeurera à la tête de son patrimoine 

    013.jpgjusqu’à sa mort. Enfin s’il est pauvre, le travail restera son lot jusqu’à ce qu’il s’épuise à la tâche. Dans ces conditions la notion de retraite au sens où nous l’entendons aujourd’hui, temps de repos légitime après une vie de travail n’existe pas encore. Elle est en quelque sorte à conquérir. C’est au XVII ème siècle que Colbert crée : Établissement National des Invalides de la Marine L’ENIM. C’est la première structure administrative, toujours en fonction aujourd’hui, et qui prévoit une prise en charge pour les marins qui soit pour de raisons d’incapacité physiques ou d’âge ne sont plus aptes à naviguer. A travers la réalisation de cet organisme, la démarche royale est double : sous la promesse d’une pension à un âge donné on enrôle des jeunes gens qui vont permettre à la flotte royale d’aller à la conquête de nouvelles terres. Beaucoup ne reviendront pas d’où un risque financier limité, et la pension qui sera versée à ceux qui auront rempli leur contrat, les empêchera de retourner pirater en mer faute de moyens de subsistance. A noter également que les agents chargés de prélèvements de l’impôt les fameux Fermiers généraux  honnis au moment de la révolution avaient constitué une caisse de retraite en 1768.A travers le siècle des Lumières, la montée en puissance de la bourgeoisie, les progrès des sciences apparaissent. Il se développe une évolution de pensée dans laquelle l’homme se découvre capable de maîtriser les évènements de son existence. Il convient également de relever à cette époque les premières études démographiques qui font apparaître une réduction de l’importance des familles et une légère augmentation de l’espérance de vie.

0033.jpg

 Une lente évolution conduit du moral au légal et du religieux au laïc. Au fil des siècles la dimension religieuse qui a prédominé à travers la notion de charité va s’atténuer au profit de celle du social puis du droit.Dans la société de l’ancien régime, l’oisiveté était la marque de l’homme bien né. Le travail vécu comme un avilissement et une fatalité. A partir de la seconde moitié du 17ème siècle l’avènement d’une classe bourgeoise active, dynamique, entreprenante donne progressivement une autre signification au travail. C’est par le travail que l’individu devient un citoyen et accède au droit à l’assistance s’il est dans l’impossibilité de travailler. La notion de solidarité fondement de la société contemporaine émerge et ira en se développant.La déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen du 24juin 1793 en jette les fondements à travers son article 26. « Les secours publics sont une dette sacrée, la société doit la subsistance aux citoyens malheureux soit en leur procurant du travail soit en assurant les moyens d’exister à ceux qui sont hors d’état de travailler ».Le 19ème siècle est marqué par le développement industriel et financier du pays. Création de grandes entreprises, de grandes banques, développement du capitalisme. Parallèlement le monde du travail mis dans l’impossibilité de s’organiser, par le maintien de la loi Le Chapelier qui supprimait les corporations et le droit d’organisation, est confronté à une exploitation généralisée, bas salaires, travail des femmes, des enfants, qui engendre une paupérisation et une dégradation aggravée de l’état sanitaire de la population et de son espérance de vie.

0052.jpg

Dans ce contexte de difficultés, le mouvement ouvrier tente de s’organiser, de lutter et d’imposer des droits sociaux. C’est aussi l’émergence des grands courants socio-révolutionnaires.Jusqu’en 1884, date de reconnaissance du droit à l’organisation syndicale des travailleurs, le mouvement Mutualiste va constituer le creuset de l’action revendicative. Parallèlement des systèmes d’épargne, de prévoyance, de retraite, se mettent en place au niveau des entreprises.En 1853 les divers fonds de pension des fonctionnaires sont remplacés par un droit de chaque fonctionnaire inscrit « au grand livre de la dette publique » et financé par le budget courant de l’Etat. Un droit à pension est ouvert à 60 ans après 30 ans de service sur la base de 1/60ème par année de service.Dans de grandes entreprises des systèmes de retraite sont crées, retraite des cheminots en 1894 qui sera suivie par une loi d’unification des régimes de retraite des grands réseaux en 1909. A la même période, la loi du 29 juin 1894 sur les ouvriers mineurs rend leur affiliation obligatoire à une caisse de retraite. Création en 1895 de la caisse de retraite des employés du Métropolitain parisien.

 0908250734427644221.jpg

 Les employés des industries électriques et gazières seront couverts par un régime propre mis en place 1909 et élargi en 1938.En 1895 au Congrès de Limoges les différentes organisations syndicales fédérées se regroupent et constituent La Confédération générale du travail. (C.G.T.). Il n’est pas inintéressant de noter que les 3 revendications de base sont alors : 
- La journée de huit heures.
- L’augmentation des salaires.
- et la retraite à 60 ans. 
Le premier Congrès de la Fédération Nationale des Moyens de Transports (CGT) en 1902, consacre une partie de ses travaux à cet épineux problème de la retraite, prenant très clairement position pour le système de répartition . A partir de là, la notion d’un droit à la retraite se développe dans le monde du travail. Le débat ouvert conduit à l’examen puis à l’adoption par le Parlement le 5 avril 1910 de la première loi de généralisation dite loi sur les retraites ouvrières et paysannes ROP.Dès son adoption ce texte qui propose la retraite à 65 ans pour 30 années de cotisations (l’âge sera abaissé à 60 ans pour les métiers les plus pénibles en 1912) se heurte a une forte opposition de la C.G.T qui considère le montant insuffisant et aléatoire à partir d’un âge d’attribution jugé trop tardif et parle de la « retraite pour les morts ».
Pour étayer ce constat Paul Lafargue, responsable politique socialiste déclare « J’ai cité dans mes articles de l’Humanité un rapport de 1901 qui indique qu’en 1896, il ne restait que 7% des salariés âgés de 60ans. J’en ai cité un autre de Bertillon qui montre qu’à 65 ans il ne reste en France que 7% de la population et à Paris 4% ».

 

08012305112021288331.gif 

La « mise en carte » à travers l’adhésion au système rend le monde ouvrier méfiant, et la modicité de la retraite promise, notamment par rapport à celle acquise par les cheminots ou les mineurs à travers leurs régimes spéciaux n’incite guère les salariés à sacrifier le présent déjà difficile pour un avenir très hypothétique.Par ailleurs le monde paysan qui représente la majorité de la population reste très méfiant à l’égard de cette nouvelle loi .Cette situation conduira plus tard le législateur à créer une structure sociale propre pour le monde agricole. Enfin la gestion du système fondé sur l’épargne individuelle est encore embryonnaire. Elle est extrêmement lourde et compliquée. La latitude laissée aux employeurs en matière de prélèvement, et de reversement des cotisations aux différentes caisses chargées d’en assurer le service et la gestion en aggravent encore les difficultés. Ainsi malgré les encouragements de certains leaders politiques parmi lesquels Jean Jaurès qui font confiance à ce système et incitent les travailleurs à y adhérer, la loi de 1910 ne sera pratiquement pas appliquée.Au lendemain du premier conflit mondial alors que se développe une inflation dont les retraités et les petits épargnants sont les premières victimes et qui conduira à la crise économique des années trente, le système a montré ses limites.
Seulement 3,5 millions de retraités sur 11 millions de retraités potentiels touchent au maximum 7% de leur ancien salaire. Paradoxalement se maintient un courant de développement de la retraite en particulier à travers la création de régimes spéciaux. 
Loi du 22 juillet 1922 créant la caisse autonome mutuelle de retraite des transports secondaires CAMR.
Loi du 14 avril 1924 instaurant un régime unique de retraite en faveur des fonctionnaires civils et militaires.
A partir de 1922 se poursuivra un débat parlementaire qui va conduire au vote des lois des 5 Avril 1928 et 30 Avril 1930 sur les Assurances sociales.

 

080204054404224713611.gif 

Les caractéristiques essentielles en sont : Assurance obligatoire minimum pour tous les salariés qui ont un revenu inférieur à 18.000 francs par an, c’est la notion de plafond d’assujettissement. Financement assuré par des cotisations proportionnelles aux salaires, répartition 50/50% entre le salarié et l’employeur.Risque retraite géré dans des caisses de capitalisation distinctes des caisses maladies gérées en répartition. Versements capitalisés à un compte individuel d’assurance 30 ans de versements donnant droit à 40% du salaire annuel moyen depuis l’âge de 16 ans. Droit à retraite ouvert à 60 ans. Libre choix de la Caisse par l’assuré.Création d’une Caisse départementale assurant le service des prestations de ceux qui n’ont choisi aucune caisse. Ainsi pour la première fois est posé le principe que les assurances sociales sont des assurances au sens technique, c’est-à-dire un système de couverture reposant sur des données de statistiques sociales. Ce système est globalisé et rendu obligatoire.L’application de ce dispositif se heurte à de multiples difficultés, d’abord en matière de gestion à travers le nombre de salariés concernés 5 millions. Le nombre de caisses est considérable jusqu’à 730 dont 180 gérées par la mutualité.
Ensuite au niveau du prélèvement des employeurs indélicats conservent par-devers eux les cotisations des salariés. Par ailleurs le patronat qui gère seul les allocations familiales dans un esprit de paternalisme et de fidélisation à l’entreprise n’entend pas pour de multiples raisons s’investir dans ce nouveau système.
L’Etat qui a besoin d’argent convoite les réserves des assurances sociales. Il finira par investir 75% de celles-ci dans un plan contre le chômage. L’inflation et la guerre engloutiront le reliquat. Du côté des salariés une certaine crainte s’exprime. La CGT considère que le prélèvement salarial aggrave les difficultés des salariés et revendique le financement à la seule charge de l’employeur. Enfin un régime d’assurance sociale pour l’agriculture est promulgué le 30 Avril 1928.Postérieurement la création par le Front populaire d’un cadre légal permet la signature d’accords de branches couvrant pour les catégories exclues des assurances sociales les mêmes risques pris en compte par ces dernières. C’est le début du paritarisme avec en 1937 un accord intervenu entre l’Union des industries Métallurgiques et Minières UIMM et la Fédération nationale des syndicats d’ingénieurs qui institue un régime de retraite et de prévoyance pour les ingénieurs et assimilés « Non assujettis à la loi sur les assurances sociales ». D’autres accords interviennent dans le secteur de la chimie, de l’aéronautique, des travaux publics. En 1945 plus de 200.000 salariés seront couverts par des régimes « reconnus d’équivalence » aux assurances sociales.

 

07120206142017295551.gif 

En 1941 en pleine guerre et occupation le pays est dans un marasme économique profond. Les fonds des assurances sociales prélevés pour d’autres usages ont disparus, la misère des retraités est terrible, le gouvernement est contraint de prendre une mesure à leur égard. Ce sera la création de l’Allocation aux vieux travailleurs salariés. AVTS (14 mars 1941) attribuée sous condition de ressources. Parallèlement le gouvernement remplace la capitalisation par la répartition dans le financement du système.

La Sécurité sociale

Aux premières heures de la libération en 1945 le gouvernement provisoire met en place les fondements d’un système de Sécurité sociale décidé par le Conseil national de la résistance (C.N.R.). Ambroise CROIZAT, Ministre communiste et responsable de la fédération C.G.T. de la métallurgie en sera un des principaux artisans.

L’ordonnance du 4 octobre 1945 institue un régime de Sécurité sociale garantissant tous les citoyens de la naissance à la mort. Tous les employeurs et salariés sont tenus de cotiser dans la limite d’un plafond de 140.000 francs par an.

L’ordonnance du 19 octobre 1945 officialise le régime de retraite par répartition pour le généraliser à l’ensemble de la population. La loi du 22 mai 1946 qui promulguait cet objectif sera votée à l’unanimité par l’Assemblée Nationale mais jamais appliquée.

La précarité économique du pays, l’hostilité des non salariés commerçants, artisans, etc. celle du monde agricole et surtout celle du patronat à un système de protection sociale dont ils ne relèvent que l’obligation de cotisation sans mesurer en retour le caractère social et économique feront avorter le projet d’universalité. Conjointement les réticences des régimes spéciaux et des cadres à voir leur régime intégré dans un fonds commun conduiront en finalité le législateur à prendre en compte ces différentes réactions .

Le Gouvernement reprend sa copie pour définir les conditions d’extensions de la Sécurité sociale aux professions non salariées et aboutit à la loi du 17 janvier 1948 complétée par la loi du 10 juillet 1952 qui instaure 4 grands groupes de non salariés : 
Les artisans.
Les commerçants et industriels.
Les professions libérales. 
Les professions agricoles.

Ces mêmes catégories vont dans les années suivantes s’organiser et mettre en place leur propre structure. Les commerçants avec l’Organisation nationale de l’industrie et du commerce O.R.G.A.N.I.C en 1948.

Les artisans avec la Caisse Nationale Autonome d’assurance vieillesse des artisans- C.A.N.C.A.V.A. également en 1948. Et les agriculteurs avec la Mutualité Sociale Agricole M.S.A. en 1952. La période de l’immédiate après guerre va conduire à la promulgation d’un certain nombre de lois destinées à ancrer la sécurité sociale dans la vie quotidienne des français notamment à travers la fixation de règles et de grands principes de fonctionnement. Celui-ci étant assuré par un organisme commun la Caisse nationale de Sécurité Sociale.
Elle recouvre la famille, la maladie, les accidents du travail et l’assurance vieillesse. Pierre Laroque un des concepteurs de la Sécurité sociale en sera le premier directeur.
En matière d’évolution des ressources des retraités il convient de retenir la loi du 23 août 1948, destinée à garantir le pouvoir d’achat des pensions notamment par un mécanisme d’indexation de celles-ci sur les salaires. Cette loi comportera également un élément important puisque dans l’esprit de l’ordonnance du 2 février 1945 elle va ouvrir un droit à une pension de réversion.

 

i3230030463173961.gif

 

Les Conseils d’administration sont gérés par les représentants élus des salariés et des employeurs. Les administrateurs salariés sont majoritaires. Sans entrer dans le détail de la mise en place du système, il convient de souligner le rôle important de la C.G.T. et de ses militants qui assument d’importantes responsabilités à tous les niveaux de l’organisme. 

En effet au-delà de l’opposition du patronat et des non salariés à la mise en place de la Sécurité Sociale, il convient également de relever le refus, dans un premier temps, de la Mutualité qui craint de perdre la gestion de ses caisses, et celui de la C.F.T.C de siéger dans les conseils d’administration d’un organisme qu’elle craint de voir étatisé et dans lesquels elle s’estime insuffisamment représentée.

Dans le prolongement de la réglementation des assurances sociales, et confronté à une économie totalement exsangue le gouvernement maintien le droit à la retraite à 60 ans pour 30 ans de cotisations. Mais il ne peut aller dans l’immédiat au-delà de 20% du salaire des 10 dernières années d’activité et à 40% à 65 ans en matière de pension. Conjointement à la demande de la C.G.T. Ambroise Croizat met en place une commission tripartite (salariés, employeurs, experts, techniciens) chargée de définir les conditions de Pénibilité pouvant conduire à un avancement de l’âge de la retraite pour des emplois déterminés.

Notons encore pour ce qui concerne l’assurance vieillesse la convention du 14 mars 1947 qui intègre les cadres et les salariés exclus des assurances sociales dans la Sécurité sociale et crée dans le même temps l’Association générale des institutions de retraites de cadres (AGIRC) chargée de fédérer ces différents organismes. Le financement de ces retraites étant assuré par des cotisations salariés-employeur prélevées sur la partie de la rémunération supérieure au plafond de la sécurité sociale.

Par ailleurs les caisses AGIRC comportent dans leur réglementation une action sociale importante et une prévoyance collective. Ces organismes sont gérés de manière paritaire par des administrateurs élus et fonctionnent sur le principe du point. comme élément de calcul des droits a pension au lieu du trimestre en application à la Sécurité sociale.

 

i2909031241346561.gif

 

A noter également dans la même période 1945 que les multiples régimes de collectivités locales sont regroupés dans une Caisse nationale des agents des collectivités locales – La C.N.R.A.C.L. – et que les transports parisiens – R.A.T.P.- créent également leur régime propre en 1948 en intégrant les acquis du régime créé antérieurement pour le Métropolitain parisien. 

L’immédiat après-guerre voit s’opérer une gigantesque dévalorisation de l’épargne accumulée. Les rentes n’étant pas indexées, leur pouvoir d’achat devient dérisoire. Parallèlement l’inflation avoisine 50% par an entre 1945 et 1951. Cent francs débuts 1945 ne représentent plus fin 1951 que 10 francs en pouvoir d’achat. Cette faillite de la capitalisation dont les conséquences seront particulièrement difficiles pour les personnes âgées et les retraités sera compensée, en partie par les régimes par répartition. Elle marquera profondément les esprits. 

C’est dans ce contexte qu’interviennent deux décisions qui marqueront de manière durable la structuration du système de retraite de notre pays. 

La loi du 11 février 1950 qui crée le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG), mais également les Conventions collectives et ouvre à l’intérieur de celles-ci la possibilité de création de retraites complémentaires par branche d’industrie ou par profession, à l’image de la retraite des cadres.

Ainsi que les Lois des 27 mars et 30 Juin 1956 promulguées par le gouvernement de Front Républicain qui instaure le Fonds National de Solidarité (F.N.S) versé sous conditions de ressources, et financé par différents impôts dont le plus célèbres était la vignette auto.
Le produit de L’AVTS ou d’une retraite avec le FNS donne Le Minimum vieillesse.

Pour exprimer la modicité des retraites à cette époque il faut avoir à l’esprit que 60% des retraités du régime général étaient éligibles au F.N.S. au moment de sa mise en place. Aujourd’hui ils sont aux environs de 5 %. Depuis 2008 l’Allocation Solidarité aux personnes Âgées ASPA a remplacé le FNS.

En janvier 1962 Pierre Laroque publie au nom de la Commission d’étude des problèmes du vieillissement qu’il a présidé un rapport qui va conduire à l’émergence et au développement de tout ce qui concerne aujourd’hui le service aux personnes âgées. 

Au niveau du régime général, les ordonnances de réformes de la Sécurité Sociale du 21 Aout 1967 conduisent entre autre à l’éclatement du système et à la création de trois Caisses Nationales dont la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse des Travailleurs Salariés (C.N.A.V.T.S.). Les élections des administrateurs sont supprimées et le paritarisme est instauré dans la composition des conseils des Conseils d’administration.

 

i29090313822847611.gif

 

Le 10 janvier 1966 la CGT et la CFDT élaborent une plate-forme revendicative commune sur les principaux besoins socio-économiques.
Tout au long des années qui vont suivre, des journées d’action nationales (notamment contre les ordonnances de réforme de la Sécurité sociale) et de multiples débrayages dans les entreprises vont constituer les ferments mobilisateurs qui conduiront au grand mouvement de mai 1968 ou plus de 10 millions de travailleurs seront dans la rue.

• La retraite est au cœur des mots d’ordre qui mobilisent le monde du travail en ces temps : Droit à la retraite à 60 ans
Revalorisation conséquente des pensions travail.

Ces exigences se fondent sur deux points essentiels :
D’une part, la modicité des pensions servies révolte les retraités qui se considèrent discriminés dans un pays en plein développement économique ;
D’autre part, une inadaptation législative fait que nombre de travailleurs entrés au travail dès leur 14e année, ont atteint voire largement dépassés les 30 années exigées, en 1930 puis en 1945, à 60 ans pour une retraite à taux plein. Ils ont, de ce fait, le sentiment de cotiser pour rien sans pouvoir s’ouvrir des droits supplémentaires qui viendraient compléter une pension insuffisante.

Les négociations de mai 68 et notamment le constat de Grenelle, ne répondront pas à l’attente des travailleurs sur cette revendication.
Au lendemain de cette rencontre, la commission administrative de la CGT réunie le 27 mai en fait le constat : «…il reste que le gouvernement et le CNPF n’ont pas accepté de prendre en considération des revendications essentielles présentées par la CGT et particulièrement une augmentation générale des salaires plus substantielle, l’échelle mobile, l’abaissement de l’âge de la retraite… ».

Pendant les années qui suivront ce grand moment, l’action sur les retraites va s’intensifier notamment par la décision de la C.G.T.de créer une Union Confédérale des Retraités .U.C.R .CGT . Celle-ci est constituée en Mai 1969. 
Le Président en est Léon Mauvais secrétaire confédéral, le secrétaire général Jean Briquet de la fédération de la construction. Gustave Allyn secrétaire général de l’Union Fédérale des Retraités des Transports participe très rapidement au bureau de l’UCR.
Puis une nouvelle compagne commune CGT-CFDT, qui souligne que de tous les pays du marché commun, la France est celui qui consacre la plus faible part de son revenu aux retraités » parvient à aboutir à des résultats à la hauteur des attentes.
En effet, au cours de la décennie qui va s’écouler entre 1972 et 1983, 24 lois, de multiples décrets et circulaires vont conduire à un bouleversement important au niveau de l’ensemble des régimes. 

 

08010805444020151401.gif

 

C’est d’abord loi du 29décembre 1971, dite loi Boulin, du nom du ministre des affaires sociales de l’époque, qui va ouvrir le champ des réformes en ce qui concerne le régime général, elle porte la durée de cotisation pour une retraite à taux plein de 30 à 37,5 années de cotisation.

Elle élargit le taux de la pension de 40 à 50% du salaire annuel moyen sur les 10 meilleures années d’activité.
Elle ouvre droit à 2 années de validation par enfant élevé pour les mères de famille.
A ce sujet il faut souligner ici le résultat de la pression syndicale qui a conduit le législateur à admettre que si pour beaucoup de salariés hommes les 37,5 années de cotisation étaient atteints à 60 ans, il en était autrement pour les mères de famille qui dans leur grande majorité avaient cotisé quelques années avant leur mariage, puis s’étaient arrêtées pour élever leurs enfants et avaient de ce fait beaucoup de difficultés pour justifier de 37,5
années de cotisations et percevoir à une retraite à taux plein à leur 60ème anniversaire.
Les pensionnées bénéficient d’une revalorisation exceptionnelle au titre « d’avant loi ».
Le principe d’une double revalorisation annuelle est mis en place 
Un autre texte législatif assouplit les conditions de reconnaissance de mise en retraite « au titre de l’inaptitude ».
La bataille pour la retraite à 60 ans se poursuit avec ténacité et des acquis viennent conforter la lutte pour la réalisation de cet objectif, telle la loi du 21 novembre 1973 qui ouvre ce droit aux anciens combattants de la guerre 1939-1945

Celle du 31 décembre 1975 l’étend en direction des travailleurs manuels. Celle du 12 Juillet 1977 aux mères de famille de 3 enfants.
Les lois des 17 juillet 1978 et du 17 juillet 1980 ouvrent le droit à la pension de réversion à tous les divorcés non remariés, et suppriment la durée de mariage exigée dès lors qu’un enfant au moins est issu du mariage.
A noter également durant cette période, la mise en place d’une Loi de compensation inter-régimes. Voté le 24 décembre 1974 par le Parlement. Ce mécanisme a conduit depuis, le régime général à apporter une contribution financière constante aux autres régimes, salariés et non salariés notamment au titre de l’assurance vieillesse, sans aucune participation de l’Etat malgré les engagements donnés à l’époque

Parallèlement, deux accords paritaires intervenus au niveau de l’UNEDIC, l’un en Mars 1972 en direction des salariés en « garantie de ressources licenciement » et l’autre en juin 1977 aux bénéfices des salariés en « garantie de ressources démission » permettent aux bénéficiaires de chacun de ces dispositifs de cesser leur activité à 60 ans, tout en continuant à s’ouvrir des droits pour une retraite à taux plein à 65 ans aussi bien en régime de base qu’en régime complémentaire.
Il est à noter que dans cette période à l’initiative du Premier Ministre en place Raymond Barre ressurgissent des incitations au développement de mécanismes de retraites par capitalisation qui ont pourtant laissés chez beaucoup de retraités de douloureux souvenirs 
Dans une période de luttes et de mobilisations intense des travailleurs il est important de rappeler la venue à Paris en avril 1981 de plus de 100.000 retraités à l’initiative de l’U.C.R. CG T avec le mot d’ordre célèbre de Georges Séguy toujours d’actualité ;
Mieux vaut payer des retraités que des chômeurs ! 
Cette manifestation d’une ampleur jamais égalée constituera indéniablement un vecteur pour la sensibilisation des forces populaires qui se traduira par l’élection du
Candidat de la Gauche François Mitterrand à la Présidence de la République.

Enfin, l’ordonnance du 28 mars 1982 et la loi du 31 mai 1983 inscriront dans l’histoire sociale de notre pays, le droit à la retraite à 60 ans pour lequel depuis près d’un siècle des générations de travailleurs se sont battus sans relâche. 

Par ailleurs l’ordonnance se concluait par la volonté des Pouvoirs publics de continuer de travailler, en lien avec les représentants des travailleurs, à une reconnaissance de la pénibilité.  

La mise en place du droit à la retraite à 60 ans s’est accompagnée de quelques aménagements contenus dans la loi du 31 Mai 1983 et qu’il convient de rappeler.

La pression des organisations syndicales et notamment de la CGT, à conduit le gouvernement à établir un montant minimal de pension qui devait garantir au salarié ayant travaillé durant toute sa carrière pour une rémunération équivalente au SMIC à percevoir en retraite un montant de pension supérieur à 50% de celui-ci. C’est à partir de ce constat que fut établi le minimum contributif. Son montant initial était de 2200 francs et représentait alors 62% du SMIC. La CGT revendiquait son indexation sur le SMIC ce qui demeure encore une revendication.

 

byl131.gif

 

VERS L’AVENIR.

Au prétexte d’une charge démographique financièrement insupportable pour l’économie dans les années à venir, la période qui va suivre sera marquée par des attaques incessantes du patronat. et des milieux financiers contre le droit acquis, notamment au niveau du calcul sur les 10 meilleures années d’activité. 
Dés 1983 dans le cadre de la politique de blocage des salaires du gouvernement Mauroy et à partir de la mise en place de la référence au salaire des Entreprises Non Financières Non Agricoles E.N.F.N.A. pour la revalorisation des pensions, un premier coup sera porté au pouvoir d’achat de celles-ci (décret du 29 décembre 1982).
En publiant son livre blanc sur les retraites publié en mai 1991 Michel Rocard, alors Premier Ministre ouvre un débat sur l’avenir des différents systèmes qui va servir de référence et de tremplin pour dès les années suivantes mettre en place des mesures restrictives.
C’est le gouvernement Balladur-Veil qui à travers la loi du 22 juillet 1993 va entamer la série des attaques :
La durée de cotisations est progressivement portée de 37,5 années à 40 à raison d’un trimestre supplémentaire par an, à compter du 1 janvier 1994.
La prise en compte du nombre d’années pour établir le salaire annuel moyen (S.A.M.) à partir duquel se réalise le calcul de la pension est elle aussi portée de 10 à 25 années entre 1994 et 2008.

Enfin, la remise en cause de l’indexation des pensions sur les salaires amorcée en 1983 est non seulement confirmée mais aggravée par une indexation sur les prix. 
Avec une clause de révision prévue au terme de 5 années d’application qui en réalité ne sera jamais mise en pratique.

Enfin la loi institue un fonds de solidarité vieillesse FSV alimenté par la CSG et différentes taxes. Sa fonction est de prendre en charge les prestations versées par le régime général au titre de la solidarité, chômage, service militaire, bonification pour enfants, etc.…Ce mécanisme conduit à faire dépendre de L’Etat et de son orientation politique des droits pour lesquels les salaires ont cotisé sur la base de leur travail.

En matière d’évolution de la législation sociale, il convient également de noter la loi du 8 Août 1994 qui inscrit dans le droit français deux directives européennes, crée un Livre IX du Code de la Sécurité Sociale et confirme le rôle fédérateur de l’ARRCO et de L’AGIRC ainsi que la séparation obligatoire de la gestion de la retraite avec celle des systèmes assurantiels de type Prévoyance, mutualité, retraite supplémentaire pouvant être pratiqués à l’intérieur des Groupes de Protection sociale.

Le 15 novembre 1995, Alain JUPPE qui vient d’être nommé Premier ministre, présente à l’Assemblée Nationale un plan de réforme de la Sécurité sociale qui prétend entre autre faire progresser « l’égalité devant la retraite » entre les citoyens de notre pays.

Le projet axé sur une réforme des régimes spéciaux prévoit essentiellement l’allongement de la durée de cotisations de 37,5 années à 40 années pour ces derniers La création d’une caisse de retraite des agents de l’État à l’image de celle des agents de la fonction publique est également prévue.
La grève générale aussitôt déclenchée par les cheminots, les gaziers électriciens, les salariés de la RATP et les fonctionnaires conduira à l’abandon quasi immédiat de l’ensemble de ce projet.

En 2000, le gouvernement Jospin harcelé par la droite et le patronat sur ces questions crée le Conseil d’Orientation des Retraites, COR qui a une double mission :

Suivre l’évolution des régimes de retraite et conduire des travaux d’étude et de prospective (mission remplie auparavant de manière ponctuelle par le commissariat au Plan) ;
Contribuer à la concertation et aux propositions de réforme, son conseil d’administration associant parlementaires, partenaires sociaux administrations et experts.

 

radbc4381.gif

 

A la même période, est créé le fond de réserve des retraites – FRR – destiné à assurer l’équilibre financier des régimes de retraites en 2020 notamment au regard des évolutions démographiques.

Enfin, notons toujours à l’initiative du même gouvernement, la création en 2001 de l’allocation équivalente retraite – AER- qui permet sous certaines conditions aux salariés en cessation d’activité, de percevoir cette prestation entre 55 et 60 ans (à noter que cette allocation avait été supprimée en 2008 et que le gouvernement vient de la rétablir à titre exceptionnel en 2010).

La loi du 21 août 2003 dite loi Fillon, se donne pour objectif d’assurer une réforme des retraites avec objectif l’horizon 2020.

Le législateur fonde son raisonnement sur une augmentation de l’espérance de vie et considère que ce gain doit être partagé entre la vie active et la vie en retraite.

Il étend aux régimes spéciaux la durée de cotisation de 37,5 années à 40 années, en 2008 et augmente à compter de 2009, la durée de cotisations de 160 à 164 trimestres en 2012 pour l’ensemble des régimes et prévoit des rendez-vous tous les 4 ans 2008, 2012 etc.

Il exprime son attachement au principe de répartition et dans le même temps ouvre la voie aux retraites par capitalisation au sein des entreprises

Il confirme l’indexation des pensions sur les prix ;

Il ouvre la voie au cumul emploi retraite ;

Il se donne comme objectif une retraite minimale égale à 85% du smic en 2008,
(régime général + complémentaire).

IL instaure une commission tripartite de consultation sur l’évolution des pensions.
Consultée une seule fois en 7 ans les avis de celle-ci resteront sans effet

Il ouvre la voie à un départ anticipé pour les salariés entrés très jeunes dans la vie active au titre de« Longues carrière » 

Le droit en Retraite Complémentaire.

Attachée à la défense et à l’amélioration de la Sécurité Sociale et notamment à sa gestion démocratique, la CGT a mené de manière permanente la bataille pour une amélioration conséquente des retraites servies par celle-ci notamment en revendiquant une amélioration de la contribution patronale. Dans le même temps, elle s’est d’abord opposée à la mise en place d’institutions de Retraites Complémentaires en application de la loi du 11 février 1950. En effet à travers leurs structures à caractère paritaire elles permettaient au patronat d’avoir la main mise sur la gestion de ces organismes et l’argent des salariés.
Cependant leur création et leur développement dans de grandes branches d’industrie ; Chimie, Construction, métallurgie, papier carton, transports, etc. ont conduit les Fédérations C.G.T concernées à prendre en compte les intérêts des salariés qui, à travers des accords de branche ou d’entreprises, devenaient participants par leur affiliation et leurs cotisations à ces organismes. 
Il faut souligner que ces derniers ont dès leur création revêtu un préjugé favorable aux yeux de beaucoup de salariés. En effet sur la base d’un rapport démographique extrêmement favorable ; beaucoup de cotisants et peu d’allocataires, ils pouvaient commencer à verser un montant de pension certes faible mais particulièrement apprécié par des retraités confrontés à la précarité et qui de surcroît n’avaient jamais cotisé à ce titre !
A l’image de leurs camarades administrateurs des caisses de sécurité sociale, les Administrateurs et Administratrices CGT des Caisses de Retraite Complémentaires ont toujours tout mis en œuvre pour défendre les droits des salariés actifs et retraités dans ces organismes. Beaucoup d’entre eux y ont assumé et continuent d’y assumer des fonctions importantes notamment au niveau des présidences et vice-présidences.

Le développement rapide et quelque peu empirique de ces organismes, notamment dans la période 1950-1955, avait conduit le patronat et les organisations syndicales dont la CGT à chercher y à établir des règles fonctionnement communes notamment en matière de gestion et de compensation financière. 

Un premier accord signé le 15 Mai 1957 par l’ensemble des parties concernées avait conduit à la création de L’Union Nationale des Institutions de Retraite des Salariés (U.N.I.R.S.) qui conduisait, entre autre, à établir des paramètres identiques (salaire de référence et valeur de point) entre les caisses adhérentes à la nouvelle Union. Cependant pour des raisons diverses toutes les caisses n’ont pas adhéré alors à celle-ci. 

 

08010805444020151401.gif

 

IL faudra attendre l’accord paritaire du 8 décembre 1961 qui crée l’Association des régimes de retraites complémentaires ouvrières A.R.R.C.O. pour voir l’ensemble des caisses regroupées dans cette structure qui a pour mission de réaliser une compensation financière, de tendre à une réglementation commune et d’effectuer un contrôle des institutions concernées. 

Conjointement la demande de l’ensemble des salariés à être partie prenante du système s’intensifie, les régimes retraites complémentaires continuent de se développer et en finalité, la loi du 29 Décembre 1972 rendra obligatoire l’adhésion de tous les salariés de l’industrie et du commerce à ce système avec effet au 1er Juillet 1973. Dans le secteur public deux caisses de retraite complémentaire sont créées, l’une L’IPACTE en 1951 pour les cadres non titulaires, l’autre l’IGRANTE en 1959 pour les agents non titulaires. Les deux régimes fusionneront en 1971 pour former L’IRCANTEC, Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l’Etat et des collectivités publiques.

LE DROIT A LA RETRAITE A 60 ANS.

Farouchement et irréductiblement opposé, d’une manière générale, à l’ouverture du droit à la retraite à 60 ans, le patronat refusait en 1982 toute contribution financière supplémentaire nécessaire pour sa mise en place dans les régimes complémentaires AGIRC et ARRCO. Ce qui en application des règles financières en vigueur, dans ces structures conduisait les salariés à partir en retraite à 60 ans avec un abattement de 22% de leur pension ! 
Autrement dit une situation intolérable et insupportable.
Il fallait trouver un financement supplémentaire pour pallier à la carence patronale.
Sous la pression des organisations syndicales des négociations tripartites Gouvernement – organisations syndicales – patronat s’ouvraient et conduisaient en finalité à un relevé de décisions le 24 janvier 1983 avec les Pouvoirs Publics et à un accord paritaire entre les organisations syndicales et le patronat le 10 Février 1983 (Le taux de rendement c’est-à-dire le rapport en montant de pension de 100 f ou euros de cotisation versés était alors de 13.33% IL est aujourd’hui de 6.59%) 
Il conduisait L’Etat à apporter à titre exceptionnel une contribution financière pour une durée estimée à 7 ans afin de permettre l’ouverture du droit la retraite à 60 ans sans abattement. Comme les syndicats et surtout le patronat n’entendaient pas voir l’Etat siéger dans les régimes complémentaires alors que celui-ci acceptait néanmoins d’abonder, ces derniers, une structure intermédiaire était crée afin d’y faire transiter la contribution Publique. C’était l’Association pour la Structure Financière A.S.F. devenue Association pour la Gestion du fonds de Financement de l’AGIRC et de l’ARRCO en 2001 A.G.F.F.
L’Etat a cessé sa contribution en 1993, seule demeure aujourd’hui une cotisation paritaire employeur – salariés à l’A.G.F.F. pour équilibrer le système.
Par contre, la mise en place d’un montant minimum de pension complémentaire, à l’image du minimum contributif du régime général demeure encore une revendication.
Son obtention permettrait la réalisation d’une pension au moins égale à 75% du salaire comme le revendiquent la CGT et son UCR.
A noter en 1994 la signature d’un accord établissant au niveau de l’AGIRC une garantie minimale de points G.M.P. pour les salariés cadres ou agents de Maitrise qui ne peuvent pas cotiser à ce titre du fait de la modicité de leur salaire. Cet accord constitue le dernier document paritaire signé en ce domaine par la C.G.T 

Tous les autres accords intervenus depuis ont été marqués par des remises en cause des droits acquis.

A noter parmi ceux-ci l’accord de Février 1994 qui en AGIRC gèle la revalorisation du point de retraite et aligne les conditions de réversions des hommes 65 ans jusque là et celle des femmes 50 ans sur l’âge de 60 ans, diminue les majorations pour enfants A l’initiative de L’U.G.I.C.T.-C.G.T. une procédure juridique sera entamée et la cour de cassation donnera raison à notre organisation en confirmant le caractère irréfragable du droit liquidé (arrêt du 23 Novembre 1999).

- L’accord du 25 avril 1996, qui réduit considérablement le nombre de points attribué chaque année entre 1996 et 2000, à partir d’une augmentation du salaire de référence, supérieure à l’évolution des salaires (+3,5%) – parallèlement l’évolution des pensions sera détachée de celle des salaires et se pratiquera en fonction des prix.
- Ce processus particulièrement brutal conduira au-delà d’une fracture fondamentale du principe de répartition à une baisse importante du pouvoir d’achat des retraités.(en 20 ans de 1999 à 2010 le salaire de référence a augmenté de 100 pour 100 % et le prix du point seulement de 36% !)
- En contre partie il permettra à l’A.G.I.R.C. et surtout à l’ARRCO, de constituer des réserves techniques – 60 milliards d’euros en fin 2009 -, qui au prétexte d’aider à supporter la charge démographique entre 2005 et 2020 ont surtout permis au patronat d’éviter toute majoration de sa contribution jusqu’à ce jour et répondu parallèlement aux attentes du monde de la finance, heureux de faire fructifier cette manne à son profit. 
- Cet accord, aura d’autres incidences importantes dans l’évolution des régimes complémentaires.
- Il prévoit la généralisation du taux de cotisation obligatoire ARRCO à 6% à compter du 1 janvier 1999.

 

08010805430120151261.gif
- Par ailleurs en application des dispositions de la loi du 8 août 1994, les régimes AGIRC – ARRCO deviennent des Fédérations auxquelles les Institutions de retraites Complémentaires IRC doivent obligatoirement adhérer. Les paramètres de fonctionnement, salaire de référence et valeur du point deviennent communs pour l’ensemble des Institutions de Retraite Complémentaires ainsi que les différents avantages servis (majoration pour enfant élevé, ancienneté, etc..). L’accord définit également les modalités de structuration des groupes paritaires de Protection sociale – GPS, qui vont conduire à la fusion des IRC et surtout à une remise en cause de la démocratie – à travers la concentration des pouvoirs décisionnels et la réduction conséquente du nombre d’administrateurs.
- Il prévoit également la séparation de la gestion de la retraite complémentaire de celle de la Prévoyance et d’autres risques et services, assurés par le Groupe.
- L’accord du 10 février 2001 ramènera l’évolution du salaire de référence sur celle de la moyenne des salaires, mais maintiendra l’indexation des pensions sur les prix.
L’accord du 13 Novembre 2003 et celui du 29 Mars 2009 dernier en date s’inspireront de la même politique de pression sur le pouvoir d’achat des pensions et poursuivront la logique de refus patronal d’une contribution supplémentaire. 

A noter par rapport à ces deux textes 
Que le premier engage un processus de cession du patrimoine social que plusieurs I.R.C avaient acquis, au détriment de revalorisation des pensions pendant une durée donnée, pour permettre aux cotisants et aux allocataires de bénéficier de loisirs agréables et qualité à un cout compatibles avec leurs ressources.
Que le second contient dans ses attendus une pression très forte en direction du Gouvernement pour conduire dans les meilleurs délais une réforme des Régimes de base conformes aux désirs du patronat. 

Depuis plus d’un siècle la conquête du droit à la retraite à 60 ans et celui des moyens de vivre dignement cette période de la vie a mobilisé des générations de travailleurs.
Conquis à travers des luttes qui comptent parmi les plus belles dans l’histoire sociale de notre pays. il s’inscrit encore aujourd’hui en terme de conquête du monde du travail notamment en matière de reconnaissance de la pénibilité qu’elle soit physique ou mentale, face à l’intransigeance patronale et aux atermoiements des Pouvoirs Publics en la matière.
A la veille d’un nouveau et important débat national sur ce sujet, c’est un enjeu de société qui nécessite une mobilisation puissante et permanente. Face aux puissances de l’argent, plus que jamais « avec la CGT le dossier de la retraite reste ouvert » pour imposer des droits nouveaux. 

 

barra001gh91.gif

 

Merci à Marcel Bacteman et à Gilbert Stoquert, mes camarades des transports pour leur aide précieuse.Enfin n’en pouvant plus d’effort et de douleur
Il met bas son fagot, il songe à son malheur 
Quel plaisir a-t-il eu depuis qu’il est au monde ?
En est il un plus pauvre en la machine ronde ?
Point de gain quelques foi, et jamais de repos. Sa femme, ses enfants, les soldats, les impôts, les créanciers et la corvée… » La Fontaine 
- La mort et le Bûcheron

 Lavoisier 1743- 1794 un des scientifiques les plus réputés du 18ème siècle père de la chimie moderne était un Fermier général.

« Le travail n’est pas la part maudite de la vie humaine .Il est source de dignité, de création et de socialisation, sans oublier la légitimité du travailleur à se défendre individuellement ou collectivement… » Jean-Christophe LE Duigou interview à La Croix Octobre 2009.

Victor HUGO – mènera en tant qu’homme politique et ’écrivain une bataille pour interdire en particulier le travail des enfants dans les mines.

 

0909051220313916981.gif

 

 Marx publie le Manifeste du parti communiste en 1848 dans le même temps Proudhon auteur de la célèbre phrase « la propriété c’est le vol » lance entre autre les principes d’une forme de mutualisme.
Fourier initie le « Fouriérisme » système coopératif notamment à travers les phalanstères.

‘ Paul Lafargue 1811-1842 – Fondateur du parti ouvrier français avec Jules Guesde – auteur « du droit à la paresse ». Il épousera la fille de K. Marx et se suicidera à son 70ème anniversaire avec son épouse « avant que l’impitoyable vieillesse lui enlève un à un les plaisirs et les joies de l’existence. » A travers son roman « Les cloches de Bale », Aragon évoque avec talent la vie de ce militant ouvrier.

’ Un recensement réalisé en 1931 relevait pour la première fois dans notre pays, que la population urbaine était supérieure à la population rurale.

“ On comptait en 1910- 500.000 rentiers qui en France pouvaient vivre aisément sons besoin de travailler. En 1913 Marcel Proust rentier investira 35.000 F de l’époque pour publier son premier roman à compte d’auteur.

” En novembre 1944, un journal du soir écrit « les petits rentiers sont aujourd’hui des pauvres, les vieux travailleurs touchent par jour ce qu’un manœuvre gagne en une heure ».
• Louis Oury, jeune apprenti aux Chantiers de Saint-Nazaire dans les années cinquante raconte dans son roman « les Prolos.» «Il y a encore le père Mace, le bonhomme est âgé de 72 ans, on le garde comme balayeur. Il a demandé à rester à l’atelier plutôt que de prendre une retraite qui ne lui permettrait pas de vivre décemment. Un vrai squelette. Il n’a que la peau sur les os, on entend ses jointures craquer à chacun de ses mouvements, lorsqu’il s’avance le balai à la main, c’est l’allégorie de la mort. On craint que le balai ne se transforme en faux et on s’écarte instinctivement. 

L »ordonnance du 28 mars 1982 – ouvrant droit à la retraite à 60 ans se conclut par la volonté du gouvernement de « mettre en place un système ou l’ouverture du droit à la retraite serait davantage fondé sur la durée d’assurance pour les travailleurs et travailleuses qui ont exercé les métiers les plus pénibles et qui ont effectué les carrières les plus longues ».

0909191114391760544841001.gif

 


….

 http://youtu.be/kgE9uvLR_ic
 

Videos-minute |
Livre de chevet |
humains |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | laurentcollet
| lemat
| aussois2008